Une entreprise publique met la police à la rue
Actualisé

Une entreprise publique met la police à la rue

L'entreprise publique qui loue certains de ses locaux aux chefs de la police tessinoise à Monte Carasso veut récupérer ses biens.

Le canton n'est pas satisfait de cette décision. Cerise sur le gâteau: la société d'électricité en question lui appartient.

La résiliation du bail pour fin mai 2008 suscite des critiques. Marco Bazzi, chef de l'information chez TeleTicino écrit sur le site internet de la chaîne qu'il est «abasourdi» que cette entreprise «mette le coeur des institutions politiques à la rue».

Le directeur de la Division de la justice tessinoise, Giorgio Battaglioni, souhaite pour sa part gagner un peu de temps. «Nous allons demander à la société de nous accorder quelques mois de plus», a-t-il indiqué mercredi à l'ATS. Il confirmait ainsi une information de Ticinonews.

Du côté de la firme, on justifie cette décision par l'expansion de l'entreprise et l'engagement de nouveaux collaborateurs. «Nous avons besoin de plus de place», a expliqué son directeur à l'ATS, Reno Brunett. Et d'ajouter que normalement le délai de résiliation est de six mois mais que l'entreprise a accordé neuf mois à la police.

(ats)

Ton opinion