Actualisé

Serbie-FootUne équipe exhibe des T-shirt célébrant Mladic

Des joueurs d'un club amateur serbe étaient vêtus ce week-end de maillots à la gloire du criminel de guerre condamné mercredi à la perpétuité.

1 / 43
Ratko Mladic a donné, depuis sa prison, une interview en direct par téléphone lors d''une émission d'une chaîne privée serbe. (16 novembre 2018)

Ratko Mladic a donné, depuis sa prison, une interview en direct par téléphone lors d''une émission d'une chaîne privée serbe. (16 novembre 2018)

AFP
Interrogé par son fils, Darko Mladic, il s'est exclamé:  «Bisous de papi Mladic». (16 novembre 2018)

Interrogé par son fils, Darko Mladic, il s'est exclamé: «Bisous de papi Mladic». (16 novembre 2018)

Keystone/Capture d'écran de l'émission de de la chaine Happ
Ratko Mladic (à gauche lors du siège de Sarajevo en 1994) a été condamné à la perpétuité pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. (Mercredi 22 novembre 2017)

Ratko Mladic (à gauche lors du siège de Sarajevo en 1994) a été condamné à la perpétuité pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. (Mercredi 22 novembre 2017)

Keystone

L'nitiative des joueurs du Kabel Novi Sad est «une honte pour Novi Sad», la ville dont dépend le club en question, «pour le football, pour la Vojvodine et pour le sport en général», s'est indignée la Ligue des sociaux-démocrates de Vojvodine (LSV). Dans un communiqué, ce parti régional du nord de la Serbie a exigé que des sanctions soient prises pour montrer que «la promotion de la haine et des crimes ne sera pas tolérée» à Novi Sad, troisième ville du pays.

Dimanche, lors du match de 1re division ontre Cukaricki, des supporters de l'Etoile Rouge, le plus grand club serbe, ont scandé le nom de Ratko Mladic, condamné le 22 novembre à perpétuité pour les crimes durant la guerre de Bosnie (1992-95), ont rapporté les médias locaux.

Mladic évacué de la salle d'audience

Le juge Alphons Orie a ordonné que Ratko Mladic soit évacué après avoir refusé d'accéder à la demande de la défense d'interrompre l'audience à cause de la tension artérielle élevée de l'accusé. «Ils mentent, vous mentez. Je ne me sens pas bien», a-t-il crié. (22.11.2017)

Ni le Kabel Novi Sad ni l'Etoile Rouge n'avaient pu être joints pour un commentaire. Contactée par l'AFP, la Fédération serbe a répondu qu'elle publierait un communiqué si elle éprouvait le besoin de réagir.

Ratko Mladic reste considéré comme un héros par de larges pans de l'opinion publique serbe. Durant les guerres de Bosnie (1992-95, 100'000 morts) et du Kosovo (1998-99, 13'000 morts), de nombreux supporters de l'Etoile Rouge et de son rival du Partizan Belgrade se sont enrôlés dans les groupes paramilitaires ultranationalistes serbes, notamment les «Tigres» d'Arkan. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!