Une équipe genevoise va jouer dans la cour des grands 

Publié

E-sportUne équipe genevoise va jouer dans la cour des grands

La team BDS a déboursé environ 29 millions de francs pour acheter le slot de l’équipe Schalke 04 dans le LEC, le championnat européen de «League of Legends».

L’équipe allemande, ici aux play-off du printemps 2021, dispute sa dernière saison. 

L’équipe allemande, ici aux play-off du printemps 2021, dispute sa dernière saison.

Michal Konkol/Riot Games

L’objectif est clairement affiché: porter un jour les couleurs de la Suisse aux Worlds, compétition No 1 de «League Of Legends». L’équipe genevoise BDS s’est donné les moyens de ses ambitions, en payant 26,5 millions d’euros (29 millions de francs) pour acquérir le slot de Schalke 04 dans le LEC, le très relevé championnat européen. Il a fallu près de cinq mois pour aboutir à un accord avec l’équipe allemande et l’éditeur Riot Games. Concrètement, Schalke 04 continue le championnat actuel et sera remplacé par BDS dès le prochain, au printemps 2022.

«L’évolution de l’écosystème «League of Legends» est très impressionnante, et l’investissement précoce de Schalke04 était une démarche réellement visionnaire. Aujourd’hui, avec la communauté à nos côtés, nous allons continuer à faire grandir nos talents, avec pour objectif d’atteindre les plus hautes sphères de la compétition», explique Renaud-Pierre Baijot, directeur exécutif de BDS. Durement touché par la pandémie et depuis peu relégué en 2e Bundesliga, le club de football allemand cherchait à vendre son slot après cinq ans en LEC afin de faire rentrer de l'argent frais.

BDS est une structure genevoise créée en 2018 qui s’est notamment fait un nom en Europe sur «Rocket League» et sur «Rainbow Six Siege», ainsi qu’en LFL, le championnat français de «LoL». «Bien qu’encore assez jeune, c’est déjà une organisation bien établie, en passe de devenir une nouvelle force du jeu compétitif», s’est réjoui Riot Games.

(mey)

Ton opinion

1 commentaire