Actualisé 16.10.2012 à 13:37

Allergènes

Une étude révèle le danger des pizzas

Les personnes souffrant d'allergies alimentaires devraient se méfier des pizzas, démontre une étude bâloise publiée mardi.

L'analyse a porté sur 20 pizzas commandées dans des restaurants ou à des livreurs ainsi que sur neuf achetées dans des magasins.

L'analyse a porté sur 20 pizzas commandées dans des restaurants ou à des livreurs ainsi que sur neuf achetées dans des magasins.

Une analyse effectuée par le Laboratoire cantonal de Bâle-Ville et publiée mardi a révélé la présence de céleri dans un échantillon sur 29. De manière générale, les vendeurs sont insuffisamment sensibilisés à la problématique.

L'analyse a porté sur 20 pizzas commandées dans des restaurants ou à des livreurs ainsi que sur neuf achetées dans des magasins. Ces dernières avaient été produites en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en Italie. Il s'agissait notamment de déceler la présence d'allergènes comme l'oeuf, le sésame, le céleri, le lupin, la moutarde et le soja.

Le Laboratoire cantonal poursuit son enquête

Une pizza contenait du céleri sans que cela soit précisé sur l'emballage. Ce légume se trouve souvent dans des aliments sous forme séchée, dans des mélanges d'aromates. Le Laboratoire cantonal s'en est plaint. Par ailleurs, trois établissements ont été informés que leur produit contenait des quantités d'oeuf et de lupin dignes d'être mentionnées. Enfin, dans sept cas, les vendeurs ont été incapables de fournir des informations quant à la présence éventuelle d'allergènes.

L'absence de déclaration d'un allergène et le manque d'information montrent que les restaurants ou les services de livraison sont en général insuffisamment informés. Compte tenu de la protection des consommateurs et de la popularité des pizzas, le Laboratoire cantonal estime judicieux de poursuivre son enquête. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!