Mexique - Ciudad Juarez: Une étudiante prend les rênes de la police
Actualisé

Mexique - Ciudad JuarezUne étudiante prend les rênes de la police

Une étudiante de 20 ans a été nommée lundi chef de la police d'une ville mexicaine ravagée par la violence du crime organisée, à la frontière avec les Etats-Unis.

Elle a été désignée faute d'autre candidat, a annoncé mardi la mairie.

Marisol Valles «a été la seule à accepter le poste de directrice de la sécurité publique municipale de Guadalupe», ville de 10.000 habitants de l'Etat de Chihuahua au nord du Mexique, a précisé la municipalité.

La jeune fille étudie la criminologie à Ciudad Juarez, la ville la plus dangereuse du pays, avec déjà plus de 2000 homicides cette année et qui est située à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Guadloupe, dont le maire a été assassiné au mois de juin.

Plusieurs agents et responsables de la police municipale ont également été victimes de cette vague de violence, certains étant même retrouvés décapités.

Et rien que la semaine dernière, les autorités ont enregistré au moins huit homicides à Guadalupe, située dans une zone de fort transit pour le trafic de drogue et d'êtres humains vers le Texas.

Le président mexicain Felipe Calderon a lancé une grande offensive contre les cartels depuis son arrivée au pouvoir fin 2006, déployant 50.000 soldats en renfort de la police, mais plus de 28.000 assassinats ont tout de même été enregistrés depuis quatre ans.

Le soutien de l'armée est indispensable pour la mairie de Guadalupe, qui a précisé lundi qu'elle ne disposait que d'une patrouille de police pour surveiller l'ensemble de son territoire s'étalant sur douze localités.

Selon les autorités, la violence dans l'Etat de Chihuahua est liée à la guerre entre les cartels de Juarez et Sinaloa pour le contrôle du marché local et du trafic vers les Etats-Unis, premier consommateur mondial de cocaïne.

(ats)

Ton opinion