Bianca Sissing: Une ex-Miss Suisse pincée sans billet de train
Actualisé

Bianca SissingUne ex-Miss Suisse pincée sans billet de train

Bianca Sissing, Miss Suisse 2003, s'est faite pincer sans titre de transport valable dans le train. Le contrôleur n'est pas tombé sous le charme. 80 francs d'amende.

par
tde

La belle Lucernoise se trouvait dans le train circulant de Lucerne en direction de Giswil (OW).

Assis à côté d'elle, un lecteur du Blick tenant à garder l'anonymat explique que l'ancienne Miss Suisse était en possession d'une carte multi-courses mais qu'elle avait oublié de la valider. Résultat: une amende de 80 francs infligée par le contrôleur.

Le lecteur délateur n'en revient pas. «Vous vous rendez compte? Une ex-Miss Suisse qui resquille, c'est incroyable.»

Contactée par le journal alémanique, Bianca Sissing déclare de son côté, énervée: «J'étais stressée, ce sont des choses qui peuvent arriver. C'est incroyable que quelqu'un vous dénonce comme ça à un journal pour des choses aussi futiles.»

Elue Miss Suisse en 2003, Bianca Sissing (30 ans) avait été au cœur d'une controverse en Suisse alémanique. Ses détracteurs estimaient que la Lucernoise, de mère sud-africaine et qui a grandi au Canada, ne maîtrisait pas suffisamment les langues nationales. Ils lui reprochaient ses nombreuses fautes lorsqu'elle s'exprimait en allemand.

Licenciée en psychologie, Bianca Sissing travaille aujourd'hui comme modèle et participe à la comédie musicale «Jesus Christ Superstar».

Ton opinion