Google: Une faille force Google+ à accélérer sa fermeture
Actualisé

GoogleUne faille force Google+ à accélérer sa fermeture

Le réseau social du géant du web ne fermera plus en août 2019 mais quatre mois plus tôt, après la découverte d'une nouvelle brèche de sécurité.

par
man
Google anticipe la fin de son réseau social, censé au départ concurrencer Facebook.

Google anticipe la fin de son réseau social, censé au départ concurrencer Facebook.

Keystone/AP/Marcio Jose Sanchez

En octobre dernier, Google avait annoncé qu'il fermerait la version grand public de Google+ en août 2019. Le géant du web va finalement accélérer sa fin de quatre mois, soit en avril prochain. Après avoir fait état d'une faille de sécurité qui a rendu vulnérables des données personnelles d'au moins 500'000 utilisateurs pendant plus de deux ans, Google a annoncé avoir découvert le mois dernier un second bug de sécurité dans une API (interface de programmation) de Google+. Celui-ci a touché 52,5 millions d'utilisateurs, dont des comptes professionnels, durant six jours.

La faille, provoquée par une mise à jour, permettait à des applications d'avoir accès à des données personnelles des internautes (nom, adresse e-mail, âge, profession) même si les paramètres de confidentialité étaient réglés sur privé. La filiale d'Alphabet précise toutefois qu'aucun tiers n'a compromis ses systèmes et qu'elle n'a trouvé aucune preuve d'un accès à ces informations confidentielles de la part d'apps ayant pu exploiter la faille. En outre, les mots de passe et données bancaires n'auraient pas pu être récupérés.

La fermeture anticipée de la version grand public de Google+, sera précédée par la désactivation de toutes les API Google+ «dans les 90 jours», a également fait savoir le groupe.

Ton opinion