Tribunal pénal fédéral: Une fausse banquière détourne plus d’un demi-million
Publié

Tribunal pénal fédéralUne fausse banquière détourne plus d’un demi-million

Une femme aurait volé la fortune d’une soixantaine de personnes grâce à des complices. Elle doit répondre de ses actes devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone.

par
kra/jbm
L’accusée a réussi à se faire remettre les codes de e-banking de ses victimes.

L’accusée a réussi à se faire remettre les codes de e-banking de ses victimes.

DR

Une Bâloise de 39 ans aurait escroqué 57 clients de banques avec l’aide de complices. La bande a pu empocher 616’685 francs sans que les établissements bancaires ne s’aperçoivent que l’argent de leurs clients était détourné. La principale prévenue s’est retrouvée jeudi devant le Tribunal pénal fédéral et doit répondre d'acquisition non autorisée de données et de blanchiment d'argent en bande organisée.

Arnaque rodée

La trentenaire et son groupe auraient régulièrement utilisé le même stratagème entre 2012 et 2015: les escrocs demandaient à leurs victimes de fournir, dans des courriels, des numéros de téléphone et des données sensibles. Grâce à ces informations, la principale accusée a alors contacté par téléphone une soixantaine de victimes en se faisant passer pour une employée de banque. Elle a ainsi amené ses «proies» à divulguer des codes d'accès à la plateforme en ligne des banques. Les complices de la Bâloise auraient également transféré de l'argent de comptes étrangers sur son propre compte, l'auraient retiré en espèces et l'auraient apporté au chef du gang.

Selon l'acte d'accusation, l’accusée a réussi au moins 57 fois son arnaque: elle a escroqué une somme de plus de 1,58 million de francs. Plus d'un tiers n'a pas été retrouvé par les banques et 616’685 francs ont donc été empochés par le groupe d’escrocs.

Ton opinion