Neuchâtel: Une femme désignée à la tête de la Chancellerie d'Etat
Actualisé

NeuchâtelUne femme désignée à la tête de la Chancellerie d'Etat

Monica Engheben sera la nouvelle chancelière de l'Etat de Neuchâtel.

Agée de 34 ans, la future titulaire du poste, présentement secrétaire générale du parlement fribourgeois, succédera à Jean-Marie Reber, qui quittera ses fonctions à la fin du mois de mai.

Native du Locle (NE), licenciée en économie politique de l'Université de Neuchâtel, Monica Engheben a obtenu en 2000 un master en management et analyse des politiques publiques de l'Université de Genève. Elle avait été élue secrétaire générale du Grand Conseil fribourgeois en 2005.

Ce poste «a éveillé en moi la passion des institutions démocratiques», a déclaré mardi la future chancelière, lors d'une conférence de presse. Nommée lundi par le Conseil d'Etat, elle doit entrer en fonction dans un délai de six mois, durant lequel le parlement fribourgeois devra élire un nouveau secrétaire général.

Monica Engheben sera une des quatre femmes en Suisse à occuper la fonction de chancelière, avec Corina Casanova (Confédération), Danielle Gagnaux-Morel (Fribourg) et Barbara Schüpbach-Guggenbühl (Bâle-Ville). Sa nomination correspond à la volonté du gouvernement d'accroître la part féminine aux hautes fonctions administratives.

(ats)

Ton opinion