France: Une femme meurt écrasée par un car de police

Actualisé

FranceUne femme meurt écrasée par un car de police

Le véhicule des forces de l'ordre n'a pas pu éviter une femme de 51 ans jeudi matin à Paris (IVe), alors qu'elle traversait la route.

Les freins du véhicule auraient été défaillants, selon son chauffeur, alors qu'elle se trouvait sur un passage protégé, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le car quittait le service des urgence médicales judiciaires (UMJ) de l'hôpital de l'Hôtel-Dieu vers 08h30, juste devant la préfecture de police, lorsqu'il a renversé cette femme qui se trouvait sur un passage protégé et traversait la chaussée alors qu'un feu était au rouge.

La victime est décédée des suites de ses blessures vers 09h00 en dépit des soins aussitôt prodigués, selon la source.

Selon plusieurs témoins, interrogés par la police sur les lieux de l'accident, le car aurait «brûlé» ce feu, le chauffeur ayant indiqué pour sa part que «les freins (du véhicule de police) n'ont pas répondu», a ajouté la PP.

«Notre collègue chauffeur», une femme policier, «a dit trois fois (dans le car) que les freins ne répondaient pas», a déclaré pour sa part Thierry Mazé, du syndicat de police Alliance. «Selon les premiers éléments en notre possession, a-t-il précisé, elle a vraiment voulu marquer l'arrêt au feu rouge et n'a pu le faire en raison de ce qui ressemble bien à une défaillance du véhicule», a-t-il ajouté.

Le service central des accidents (SCA) de la PP et l'Inspection générale des services (IGS - «police des polices») ont été saisis de l'enquête.

Pour les besoins de celle-ci, selon la PP, le car de police «a été saisi» afin d'être examiné et déterminer notamment s'il y a eu, ou non, une défaillance.

(afp)

Ton opinion