Actualisé 25.05.2018 à 11:47

FranceUne fillette s'étouffe à l'apéro, Herta responsable

Une petite de 3 ans et demi a manqué mourir en avalant tout rond une saucisse apéritif. La filiale de Nestlé, jugée responsable, annonce un changement d'étiquetage.

von
mam/nxp
Les «Knacki ball» en question.

Les «Knacki ball» en question.

DR

Mayline a failli ne pas souffler ses 4 bougies. Six mois avant son quatrième anniversaire, cette petite Française avale tout rond une petite saucisse taillée pour l'apéritif en forme de boulette. Les secours arrivent vite sur place. Mayline fait plusieurs arrêts respiratoires.

C'était en 2012. Aujourd'hui, son handicap est évalué à 50% et ses parents viennent de gagner une manche devant la justice: la cour d'appel de Paris, dans son arrêt du 15 mai, a confirmé le jugement en civil du Tribunal de grande instance de Paris, qui avait reconnu, en 2016, « la société Herta entièrement responsable des conséquences préjudiciables de l'accident de Mayline Tran » et condamné cette entreprise du groupe Nestlé à verser 150 000 euros (175'000 francs) à titre de provision à la famille. Dans la foulée, Herta annonce qu'elle revoit sa manière d'étiqueter ces snacks-là, avec un avertissement plus visible.

Dans une interview parue ce vendredi dans «Le Parisien», le père de Mayline souligne que ce type de snack pour l'apéro est particulièrement destiné aux enfants et lance: «Je rêve que ces produits soient tous retirés et qu'ils reviennent avec un nouvel étiquetage. Je regrette qu'il n'y ait aucune obligation.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!