Actualisé

Afrique du SudUne fillette se noie dans les latrines de son école

Le corps sans vie d'une écolière de cinq ans a été découvert dans les toilettes de son établissement. Elle serait tombée dedans sans pouvoir en sortir.

La petite fille est morte à l'école.

La petite fille est morte à l'école.

Daily Dispatch

Un dramatique accident s'est produit la semaine dernière à l'école de Bizana, en Afrique du Sud. Lumka Mkhethwa, 5 ans, est décédée après être tombée dans les latrines communes de son établissement.

Les professeurs ont d'abord pensé à un enlèvement. Un avis de disparition a rapidement été lancé par la police locale. Mais son corps sans vie a été découvert le lendemain lorsque les latrines extérieures ont été vidées dans le cadre des recherches.

Vuyani Mkhethwa, le père de la fillette, a déclaré au Daily Dispatch qu'il était persuadé que les enfants étaient escortés aux toilettes. «Nous nous posons de sérieuses questions sur la responsabilité des enseignants, mais nous avons reçu la visite de fonctionnaires du ministère, qui ont promis d'enquêter, et nous déciderons de la suite à donner plus tard», a-t-il dit.

Pas la première fois

L'insalubrité des toilettes extérieures dans les régions rurales est un problème récurent. L'opinion publique avait été très choquée lorsqu'un petit garçon de cinq ans était décédé dans des conditions similaires il y a quatre ans.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa s'est dit «atterré et attristé» par la mort de Mkhetwa et a ordonné au ministre de l'Education de lancer une enquête sur la sécurité des toilettes dans les écoles. Mais pour Section 27, une ONG locale, «le ministère est au courant depuis bien longtemps de la situation dans ces petites écoles. Les autorités prononcent des excuses mais en réalité il n'y a aucune volonté politique de régler le problème.»

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!