Coupe Davis: Une finale Espagne - Rép. tchèque en vue

Actualisé

Coupe DavisUne finale Espagne - Rép. tchèque en vue

La Tchéquie rejoint l'Espagne en finale de Coupe Davis grâce aux victoires de Tomas Berdych contre Berlocq et de David Ferrer contre Isner dimanche.

Ferrer offre sa qualification à l'Espagne.

Ferrer offre sa qualification à l'Espagne.

L'Espagne retrouvera en novembre la République Tchèque en finale de la Coupe Davis de tennis. Les Ibères ont battu les Etats-Unis 3-1 en demi-finale dimanche à Gijon tandis la République Tchèque s'est imposée 3-2 face à l'Argentine à Buenos Aires.

David Ferrer a assuré la qualification des tenants du titre en disposant du géant américain John Isner 6-7 (3), 6-3, 6-4, 6-2.

«Un rêve» pour Ferrer

«Je suis très heureux. Pour moi, c'est un rêve de disputer une autre finale de Coupe Davis», a déclaré Ferrer. «La Coupe Davis offre les émotions les plus fortes». La qualification étant acquise, il n'a pas été nécessaire de disputer le dernier simple entre l'Espagnol Nicolas Almagro et Sam Querrey.

Malgré l'absence de Rafael Nadal, blessé au genou gauche, les Espagnols ont pu compter sur un Ferrer très solide sur terre battue. Ils sont invaincus sur cette surface depuis 1999.

«C'est un joueur qui n'abandonne jamais», a expliqué le capitaine espagnol Alex Corretja au sujet de Ferrer. «C'est un gladiateur et il sait de quelle façon il doit jouer sur terre battue et comment il doit bouger et frapper la balle».

L'Espagne avait remporté les deux simples de vendredi pour mener 2-0. Ferrer avait battu Querrey 4-6, 6-2, 6-2, 6-4, tandis qu'Almagro était venu à bout d'Isner 6-4, 4-6, 6-4, 3-6, 7-5.

Mince espoir

Les Américains avaient conservé samedi un mince espoir de se qualifier grâce à la victoire en double des jumeaux Bob et Mike Bryan sur Marcel Granollers et Marc Lopez 6-3, 3-6, 7-5, 7-5.

«L'Espagne est la référence de ces 15 dernières années en Coupe Davis», a expliqué le capitaine américain Jim Courier. «Elle a des super joueurs, un banc étoffé, et une grande générosité en Coupe Davis.»

Dans l'autre demi-finale, Tomas Berdych a étrillé l'Argentin Carlos Berlocq 6-3, 6-3, 6-4 pour apporter le point décisif aux Tchèques.

Berlocq remplaçait l'ancien vainqueur de l'US Open, Juan Martin del Potro, qui avait déclaré forfait samedi en raison d'une inflammation au poignet gauche.

Del Potro en pleurs

Terrassé par la douleur, Del Potro était en pleurs après sa victoire en simple vendredi sur Radek Stepanek 6-4, 6-4, 6-2. Le géant argentin avait joué malgré l'avis défavorable des médecins. Berdych avait ensuite permis aux Tchèques de revenir à égalité en s'imposant face à Juan Monaco sur le score de 6-1, 4-6, 1-6, 6-4, 6-4.

Les Tchèques avait pris l'avantage samedi grâce la victoire en double de Berdych et Stepanek sur Berlocq et Eduardo Schwank 6-3, 6-4, 6-3.

Dans le dernier simple de dimanche sans enjeu, Monaco a disposé d'Ivo Minar 6-3, 7-6(2).

«Ça va être très difficile»

Les Tchèques accueilleront les Espagnols du 16 au 18 novembre. Ils seront avides de revanche après avoir été balayés 5-0 à Barcelone lors de la finale de 2009.

«Ca va être très difficile de jouer contre l'Espagne», a admis Berdych. «Mais au moins nous avons la chance de jouer à domicile.» (afp)

Ton opinion