E-sport  - Une finale fraternelle qui entérine le règne du Brésil
Publié

E-sport Une finale fraternelle qui entérine le règne du Brésil

L’équipe auriverde Ninjas in Pyjamas a remporté le Mondial du Six Invitational sur «Rainbow Six Siege» face à sa compatriote Team Liquid dimanche.

par
Loïc Gebhard
Finalistes malheureux en 2020, les NiP n’ont pas laissé passer leur chance dans la capitale française.

Finalistes malheureux en 2020, les NiP n’ont pas laissé passer leur chance dans la capitale française.

DR

Après quatre ans de domination américano-européenne, les spectateurs du Six Invitational ont assisté à l’avènement d’une nouvelle ère dimanche dans l’histoire de «Rainbow Six Siege»: celle du Brésil et de ses joueurs au talent fou, incarnée par la victoire (3-2) des Ninjas in Pyjamas face à leurs compatriotes de la Team Liquid en finale du Mondial à Paris. À l’issue d’une confrontation sous haute tension, NiP est ainsi devenue la première équipe auriverde à soulever le célèbre marteau du jeu de tir d’Ubisoft.

Jusqu’au bout du suspens

D’un côté comme de l’autre, les deux formations brésiliennes se sont rendu coup sur coup dans ce duel fraternel. Invaincus en play-off, les Ninjas in Pyjamas auraient pu plier le match en deux actes grâce à un point d’avance. Mais après avoir muselé Liquid en entame de rencontre, Julio «julio» Giacomelli et ses coéquipiers se sont fait surprendre par le jeu très étendu de Nesk et Paluh. Poussés dans une 4e manche, les NiP ont toutefois réussi à prendre l’ascendant psychologique sur l’adversaire grâce à deux quad kills monstrueux, scellant le sort d’une Team Liquid à bout de souffle.

«Des années de travail»

«Ce sacre, c’est des années de travail enfin récompensées», a réagi Julio après la finale, saluant le soutien des supporters brésiliens malgré l’absence de public au Palais Brongniart. Organisé cette année à Paris au lieu de Montréal, le Six Invitational avait été annulé en mars à la suite de la fermeture des frontières françaises, pour finalement se tenir du 11 au 23 mai à huis clos.

Ton opinion

5 commentaires