21.09.2020 à 18:33

Assurances maladieUne firme allemande pourrait choisir à la place des médecins

L’assurance Assura lance un nouveau modèle dans lequel les décisions du médecin de famille doivent être validées par une firme basée à Cologne. Craintes et indignations chez les professionnels de la santé.

von
Pauline Rumpf
Le généraliste se limiterait à un rapport et des recommandations, qui seraient transmise à une société privée chargée de décider de la poursuite du traitement.

Le généraliste se limiterait à un rapport et des recommandations, qui seraient transmise à une société privée chargée de décider de la poursuite du traitement.

KEYSTONE

De nombreux médecins ont reçu cet été une lettre d’Assura les informant du nouveau modèle que l’assurance maladie compte lancer dès l’an prochain: «Qualimed». Avec pour but de réduire les coûts de la santé, cette option empêchera un médecin de famille d’envoyer directement son patient chez un spécialiste, rapporte le «Tages-Anzeiger». Au contraire, pour toute une série d’affections (cardiologie, urologie, digestion notamment), le généraliste devra envoyer son rapport à la société Better Doc, basée à Cologne et en cours d‘implantation en Suisse. C’est elle qui choisira ensuite trois spécialistes à proposer au patient pour poursuivre le traitement.

Médecins suisses dans le comité d’experts

«Il existe de grandes différences de performance entre les médecins, explique la fondatrice de Better Doc Donata von Dellingshausen dans la «Deutsches Ärzteblatt». L’orientation ciblée des patients vers les bons prestataires conduit automatiquement à une réduction des complications et à de meilleurs résultats, donc à une réduction considérable des coûts de traitement.» L’évaluation des praticiens comprend la formation, les publications, les statistiques sur les cas et les commentaires des patients, et passe par un comité d’experts qui comportera aussi des médecins suisses.

«Il s’agit d’une insulte paternaliste envers les médecins de famille»

Felix Huber, président du réseau Medix

Assura cherche maintenant des médecins partants pour mettre en place ce nouveau modèle, et compte les indemniser financièrement pour leur «orientation vers une autorité indépendante». Mais le principe crispe beaucoup d’entre eux. Le réseau Medix, l’un des plus grands regroupements de cabinets et de généralistes de Suisse, a recommandé à ses plus de 700 membres de ne pas participer à ce «produit d’assurance bizarre, une insulte paternaliste envers les médecins de famille», écrit son président Felix Huber. Il estime que les caisses maladie n’ont pas leur place dans les décisions médicales et le choix des spécialistes, et reproche à Assura ses nouveaux modèles «naïfs» et loin de la réalité. Il craint des retards administratifs, des coûts supplémentaires, et surtout une rupture de confiance entre le généraliste et son patient.

Examiné par l’OFSP

Le modèle Qualimed est actuellement examiné par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) jusqu’à la fin du mois. Pour cette raison, Assura s’abstient donc de tout commentaire sur le sujet. En principe toutefois, écrit l’OFSP, un modèle d’assurance avec un choix limité est autorisé tant qu’il est ouvert à tous les assurés. Cependant, il ne peut être que 20% moins cher que le modèle de base, même si les coûts réels de l’assuré permettaient un rabais plus important.

Primes 2021: une hausse très légère?

L’annonce des primes pour l’an prochain devrait intervenir ce mardi. Selon la directrice de la faîtière des assureurs SanteSuisse interrogée par «Blick», la traditionnelle hausse devrait être limitée à moins d’un pour-cent. Une forte hausse des coûts d’environ 5% avait toutefois été constatée entre janvier et mars, probablement à cause de la constitution de réserves de médicaments par certains. Mais cette hausse s’est rapidement résorbée dès le début du semi-confinement, puisque les cabinets sont largement restés vides durant cette période, rappelle le journal. Le traitement du coronavirus lui-même peut être onéreux, jusqu’à 120’000 fr. par cas, mais ne devrait pas suffire à faire monter les coûts de la santé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
504 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Patient pas content

22.09.2020 à 21:34

Mais petits moutons Suisses!!! C’est quand que vous allez enfin vous rebeller contre ce Livy des Assureurs tout puissants...?

Je le dis

22.09.2020 à 20:15

allons nous faire soigner en France,Allemagne,italie et acheter les médicaments en Russie, comme cela on fera baisser les primes ou pouvoir d'affiler dans ces pays.

le beauf

22.09.2020 à 17:14

... et quand tout une région se rendra chez le même toubib ... il deviendra mauvais comme les autres. SOCIETE DE NIVELLEMENT PAR LE BAS ... TOUT CE QUE NOUS AVONS PAYE SI CHER PAR AUX (D)EGOUTS!!! Et c'est toujours aussi coûteux au final. Beurk. Que de la daube.