23.10.2018 à 19:43

Lucerne

«Une fois dedans, vous allez direct à la chambre»

De passage en Suisse, Hammed Khamis, un ancien voleur professionnel, a donné ses conseils de prévention.

de
tst/jbm
LAllemand Hammed Khamis lors de sa conférence à Lucerne.

LAllemand Hammed Khamis lors de sa conférence à Lucerne.

dr

Un Suisse sur trois a été victime d'un cambriolage ces trois dernières années. Fort de ce constat, Securitas a invité la population à une conférence d'un malfrat repenti, qui a expliqué son «travail».

– Qu'est-ce que cela vous faisait d'entrer chez un inconnu pour le voler?

– Si vous n'avez jamais été victime d'un vol, vous n'êtes pas conscient que vous causez des dommages matériels et psychologiques à vos victimes. Mais je pense que cela doit être traumatisant d'avoir été volé.

– Quand vous commettiez un vol, étiez-vous nerveux?

– Un travail reste un travail. Vous vous réveillez le matin, vous faites votre boulot et le soir vous rentrez, buvez une bière. Comme un ouvrier.

– Comment un cambrioleur fait-il pour entrer dans une villa?

– Le plus simple est de forcer la porte en passant par l'arrière. Si quelqu'un a oublié de fermer une fenêtre par exemple, c'est du pain bénit.

– Une fois à l'intérieur, comment un professionnel procède-t-il?

– Une fois entré, vous allez directement à la chambre à coucher. C'est là que se trouvent des effets personnels, tels des bagues ou des colliers. Ensuite, vous regardez dans les placards. Tout le monde sait qu'il y a normalement toujours quelque chose à cet endroit, mais c'est là aussi que tout le monde planque ses objets de valeur. Je ne vous conseille pas d'agir ainsi, c'est une très mauvaise idée!

– Quelle est la meilleure protection contre les cambrioleurs?

– La meilleure parade reste certainement un chien.

Cambriolages à la tombée de la nuit

Chaque année, lorsque l'automne arrive, on assiste à une recrudescence des cambriolages dits «du crépuscule». La nuit tombe rapidement, ce qui permet aux cambrioleurs d'identifier en quelques instants quelles habitations sont vides et d'exécuter leurs méfaits, couverts par l'obscurité. Une des parades, souvent rappelée par la police, consiste à simuler une présence en allumant, grâce à un minuteur, la télévision ou des lumières.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!