Actualisé

VaudUne formation conciliant design et ingénierie

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) ont mis sur pied une nouvelle formation: le «Design research for digital innovation».

Le programme concilie design et ingénierie et propose un master of advanced studies.

Le programme concilie design et ingénierie et propose un master of advanced studies.

Depuis la rentrée, les étudiants de l'ECAL peuvent suivre des cours sur l'électronique ou les nouvelles technologies et disposent d'une sorte de nouveau laboratoire présenté jeudi à la presse. Un nouveau master de design et ingénierie a simultanément été mis sur pied.

La formation requiert des étudiants qu'ils se consacrent à 30% au master et qu'ils effectuent un travail d'assistant de recherche et d'enseignement le temps restant. «Ce programme de 3e cycle est une alternative au modèle doctoral», a expliqué lors de sa présentation officielle Luciana Vaccaro, rectrice de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO).

Réalité augmentée, information numérique, architecture ou innovation de rupture sont quelques-uns des cours qui sont dispensés dans le cadre de ce master, le premier entre une EPF et une école de la HES-SO. Les étudiants doivent également se consacrer à un projet de recherche destiné à être réellement appliqué.

Soutien étatique

Développé par l'ECAL et l'EPFL ECAL Lab, ce programme est notamment soutenu par le Canton de Vaud à hauteur de 360'000 francs par an. Conseillère d'Etat en charge de la formation, Anne-Catherine Lyon a salué sa création et souligné la» relation fructueuse entre ces deux écoles» depuis 2007.

Concrètement, le master est ouvert à trois à cinq étudiants par an pour un cursus de deux ans. L'admission est liée à l'obtention d'un poste d'assistant au sein de l'EPFL ECAL Lab. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!