Kazakhstan: Une future étudiante? Non, un petit ami très dévoué...
Actualisé

KazakhstanUne future étudiante? Non, un petit ami très dévoué...

Un jeune homme de 20 ans a pris l'apparence de sa petite amie, trop stressée pour se présenter au test d'admission à l'université. Il s'est rapidement fait griller.

par
joc

C'était pourtant bien essayé. Inquiet de voir sa petite amie submergée par le stress à l'idée de passer son examen d'entrée à l'université, Ayan Zhademov, 20 ans, a eu une idée de génie. N'écoutant que son courage, le Kazakh a emprunté les habits de sa belle. Affublé d'une perruque noire et d'une bonne couche de maquillage, le jeune homme est parti se présenter au test à la place de sa copine, raconte «Metro».

Le subterfuge n'a cependant pas fonctionné et le jeune homme s'est rapidement fait griller en essayant de s'exprimer avec une voix haut perchée: «Nous avions d'abord pensé qu'une autre femme avait pris la place de la candidate, mais jamais nous n'avions imaginé que c'était un homme. Enfin, jusqu'à ce qu'il commence à parler», a déclaré un porte-parole de l'université.

Ayan a écopé de 2600 francs d'amende, mais son geste a beaucoup plu à certaines de ses camarades: «C'était stupide mais très romantique. Parfois, l'amour nous fait faire des choses idiotes. J'aimerais que mon petit ami soit aussi romantique», a confié Dariga Nesterova. Amusé par l'histoire d'Ayan, contée par de nombreux médias kazakhs, un homme d'affaire local a offert de payer la moitié de l'amende infligée au preux chevalier.

Ton opinion