Actualisé 24.10.2014 à 13:06

Grande-Bretagne

Une gifle avec son pénis lui coûte 9 mois de prison

Un tribunal anglais a condamné un étudiant de 21 ans pour avoir frappé au visage une femme endormie avec son sexe lors d'une fête.

de
ofu

Une petite fiesta entre amis a eu de lourdes conséquences pour un jeune Anglais de Nottingham. John Luke Dale, 21 ans, avait déjà quelques verres dans le nez lorsqu'il a eu une idée «stupide» en voyant une jeune femme endormie dans un coin de la pièce. L'étudiant a baissé son pantalon et a sorti son sexe pour la gifler, a rapporté dernièrement le «Daily Mail».

L'histoire aurait pu en rester là - d'autant plus que la femme en question ne s'est pas réveillée - si un ami de John Luke Dale n'avait pas filmé la scène avec son téléphone portable. Il a ensuite montré la vidéo de la «bifle», soit une contraction des mots bite et gifle, à ses collègues de travail. Le bouche à oreille a fait le reste. Après avoir eu vent de l'histoire, la victime a immédiatement porté plainte contre l'étudiant. Celui-ci a été condamné à 9 mois de prison par le Tribunal de Nottingham pour contrainte sexuelle. Et le recours déposé par le jeune homme a été rejeté mardi en deuxième instance.

«Ça me dégoûte de savoir que des personnes aiment faire ce genre de choses. Je me sens comme violée depuis ce qui s'est passé», affirme la femme dans une communiqué. L'avocat de John Luke Dale, lui, tente de minimiser l'affaire: «C'est extrêmement dégoûtant, mais cet acte n'avait rien de sexuel.»

Si la vidéo en question n'a jamais été publiée sur internet, l'histoire a néanmoins été relayée plus de 10'000 fois sur Facebook.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!