Actualisé 21.05.2017 à 18:16

GenèveUne gifle pour la Maison des associations

Par 62,2% des voix, les Genevois ont refusé de financer l'extension du lieu, situé à Plainpalais, qui abrite associations et ONG.

de
Jérôme Faas
La Fondation qui gère les lieux réclamait 16,5 millions de francs à l'Etat.

La Fondation qui gère les lieux réclamait 16,5 millions de francs à l'Etat.

Keystone/Salvatore di Nolfi

«Le refus est très net. Ou l'enjeu a mal été expliqué, ou la Maison des associations est perçue comme un repère de gauchistes», regrette Frédérique Perler, députée Verte. Par 62,2% des voix, les Genevois ont refusé d'accorder 16,5 millions à la structure qui abrite 80 associations et ONG pour qu'elle s'agrandisse et se rénove. «Imaginer qu'après avoir offert le bâtiment, l'Etat allait encore payer était extravagant», grinçait le conseiller d'Etat François Longchamp. Il juge l'activité de la structure «louable» mais déplore qu'elle recoure «sans cesse» à l'Etat. Son directeur, Régis de Batista, va lancer une initiative communale. «Au niveau cantonal, c'est dur de convaincre pour une maison à Plainpalais. Et en ville, les étrangers peuvent voter.» Hier, six de ses dix-sept quartiers ont voté oui. Les seuls oui du canton.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!