Fribourg - Une gifle pour les éoliennes de La Sonnaz
Publié

FribourgUne gifle pour les éoliennes de La Sonnaz

Les citoyens de la commune de La Sonnaz ont refusé à 99% la construction d’un parc éolien sur leurs terres. D’autres communes doivent encore se prononcer.

L’impact sur le paysage est un des arguments qui a touché les votants.

L’impact sur le paysage est un des arguments qui a touché les votants.

Visualisation Paysage Libre – Youtube

Le score est sans ambiguïté, soviétique même: 99,25% des citoyens de La Sonnaz réunis en assemblée extraordinaire jeudi soir ont refusé d’entrer en matière sur la création d’un parc éolien entre Belfaux, Misery-Courtion, La Sonnaz et Courtepin, rapporte «La Liberté». Le projet prévoyait 8 à 10 éoliennes au total, dont 2 ou 3 sur le territoire de La Sonnaz. Encouragés par l’exécutif qui a plaidé pour ce refus, les votants ont été sensibles à ses arguments, soit une perte de valeur immobilière, la dénaturation du paysage ou encore des nuisances sur la santé que causeraient ces constructions. En réponse à un votant favorable à une stratégie énergétique écologique, le syndic Denis Grandgirard a indiqué que la commune allait plutôt se pencher sur la piste du photovoltaïque.

Lors de l’issue du vote, le syndic satisfait a appelé de ses vœux que ce refus encourage les citoyens des communes voisines à faire de même. Les votes auront lieu les 28 novembre et 13 février. A noter que, lundi dernier, la commune de Vuisternens a refusé elle aussi à 89% un projet éolien sur ses terres. Cependant, un plan directeur cantonal pourrait prendre le dessus sur les votes communaux d’ici quelques années, a mis en garde Denis Grandgirard.

(rmf)

Ton opinion

195 commentaires