Guerre en Ukraine - Une grand-mère de 77 ans arrêtée par huit policiers russes

Publié

Guerre en UkraineUne grand-maman de 77 ans arrêtée par huit policiers russes

L’artiste et militante Yelena Osipova a été interpellée mercredi à Saint-Pétersbourg alors qu’elle manifestait pour la paix.

Béret vissé sur la tête, écharpe autour du cou, une petite dame tient entre ses mains deux pancartes qu’elle a elle-même créées. Entourée d’une foule de jeunes gens qui l’acclament, elle lève calmement les yeux sur les huit imposants policiers russes venus l’arrêter et les suit sans protester. Cette scène s’est déroulée mercredi lors de manifestations à Saint-Pétersbourg. La protagoniste s’appelle Yelena Osipova, une Russe de 77 ans.

Cette artiste et militante est née pendant la Seconde Guerre mondiale et a survécu au siège de Leningrad quand elle était bébé. Fervente défenseuse de la paix, elle avait, à l’occasion du 75e anniversaire de cet évènement, dessiné un graffiti sur un mur de sa ville. Une oeuvre qu’elle avait dédiée à son amie Nikitina, dont la famille entière a été tuée à l’époque. Depuis plus de 20 ans, Yelena donne de la voix contre la politique de Vladimir Poutine. 

Internautes admiratifs et inquiets

Les images de l’arrestation de Yelena Osipova, reprises notamment par le «Guardian», sont devenues virales sur les réseaux sociaux, où les internautes saluent son courage et craignent pour sa santé. «Arrêter d’anciens survivants de la guerre n’est pas le signe d’un gouvernement fort», a estimé un utilisateur de Reddit. «J’espère vraiment qu’elle est en sécurité, elle a plus de couilles que n’importe quel responsable russe», a estimé un autre internaute. «Cette femme a vu plus d’enfer que ce que chacun d’entre nous peut imaginer», peut-on encore lire.

Yelena Osipova fait partie des quelque 7600 personnes arrêtées en Russie depuis le 24 février pour avoir manifesté contre la guerre, selon l’ONG OVD-Info. Mardi, un activiste russe dénonçait l’interpellation d’enfants d’à peine 10 ans, qui avaient déposé des fleurs devant l’ambassade d’Ukraine à Moscou.

(joc)

Ton opinion

143 commentaires