Berne: «Une grande injustice pour les mères et leurs enfants»

Actualisé

Berne«Une grande injustice pour les mères et leurs enfants»

Le socialiste Mathias Reynard a déposé trois interventions au Parlement pour lutter contre la tendance selon laquelle 10% des femmes qui reviennent de congé maternité seraient remerciées.

par
rmf
Le conseiller national socialiste a récolté des signatures de la gauche à la droite du Parlement.

Le conseiller national socialiste a récolté des signatures de la gauche à la droite du Parlement.

Keystone

Une femme sur 10 qui revient de congé maternité sera remerciée par son employeur, révélaient plusieurs études ainsi qu'une enquête du Blick récemment. Le socialiste valaisan Mathias Reynard a donc déposé trois interventions au Parlement cette semaine, cosignées par des élus de tous les partis.

Pour le conseiller national, qui dénonce «une grande injustice pour les jeunes mères et leurs enfants», il faut d'abord augmenter la période de protection légale de 16 à 32 semaines après l'accouchement, et accroître les sanctions pour les employeurs en cas de licenciement discriminatoire. Mathias Reynard estime en effet que la sanction actuelle, soit un peu moins de 6 mois d'indemnités en cas de victoire devant les tribunaux, n'est pas assez dissuasive. Le Conseil national devra se prononcer.

Ton opinion