Une grève des pilotes cloue au sol les avions de Swiss
Actualisé

Une grève des pilotes cloue au sol les avions de Swiss

Déclenchée aux premières heures de la matinée, la grève a affecté les petits-courriers. Plus de cent vols sur l'Europe ont été annulés.

Une centaine de pilotes de Swiss ont débrayé hier. La compagnie aérienne nationale a été contrainte d'annuler 134 vols sur son réseau continental, où quelque 8300 passagers auraient dû prendre place. La majorité de ces annulations a affecté l'aéroport de Zurich.

Genève, qui n'est plus un «pôle» pour Swiss, a vu six vols annulés, selon le porte-parole de l'aéroport, Philippe Roy. Ce dernier estime à trois cents le nombre de passagers touchés par la grève. L'aéroport en accueille chaque jour près de 25 000.

«Des passagers nous ont accusés de les prendre en otage. Mais la majorité d'entre eux a été plutôt compréhensive», raconte Frédérick Gunn, du syndicat Swiss Pilots Association. Ils étaient une petite vingtaine à faire le piquet de grève et à expliquer leur démarche dans le hall de l'aéroport de Cointrin.

Les pilotes ont décidé de mettre fin hier soir à leur grève. Même si le management ne leur a pas fait de propositions concrètes. «Nous n'avons reçu que des menaces aujourd'hui», a précisé le président de Swiss Pilots. Ce débrayage est le point d'orgue d'une controverse qui oppose depuis des années les anciens pilotes de Crossair à la direction de Swiss: les premiers demandent à être traités sur pied d'égalité salariale avec les anciens pilotes de Swissair.

(ats/ap/reb)

Ton opinion