Portugal: Une grève des pilotes perturbe le trafic

Actualisé

PortugalUne grève des pilotes perturbe le trafic

Le trafic aérien était fortement perturbé vendredi au Portugal en raison du lancement d'une grève de dix jours des pilotes de la compagnie TAP Portugal.

Les pilotes réclament l'application d'accords conclus en vue de la privatisation de l'entreprise.

Un vol sur trois était annulé vendredi matin, a déclaré une porte-parole de la TAP à l'AFP, précisant qu'un service minimum permettait de garantir au moins 10% des 300 vols quotidiens de la compagnie.

Les pilotes reprochent notamment au gouvernement et à leur direction de violer un accord d'entreprise prévoyant d'attribuer aux pilotes entre 10 et 20% du capital en cas de privatisation et de ne pas avoir restitué des primes d'ancienneté supprimées en 2011.

Jeudi soir, jusqu'à la dernière minute, le Premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho, avait appelé les pilotes à «revoir leur position», estimant que la grève «mettait en danger la compagnie».

Impact sur l'économie

Selon la direction de la TAP, le mouvement pourrait coûter 70 millions d'euros à la compagnie. La grève pourrait avoir aussi «un impact significatif sur l'économie nationale», avait estimé M. Passos Coelho mercredi.

Signe de divisions entre les pilotes et les autres salariés de l'entreprise, plusieurs centaines d'employés de la TAP avaient appelé, mercredi, à la levée de la grève lors d'une marche silencieuse.

En décembre, neuf des douze syndicats de la compagnie, dont celui des pilotes, avaient levé un mot d'ordre de grève pour les fêtes de fin d'année après avoir conclu un accord avec le gouvernement sur leur participation à la rédaction du cahier des charges lié à la privatisation.

A la recherche de fonds privés pour renflouer la TAP, le gouvernement de centre droit a décidé de mettre en vente d'ici à fin juin 66% de la compagnie, après l'échec d'une première tentative de privatisation en décembre 2012. (afp)

Ton opinion