Etats-Unis: Une grossesse après un viol: un «don de Dieu»

Actualisé

Etats-UnisUne grossesse après un viol: un «don de Dieu»

Le candidat républicain de l'Indiana au Sénat Richard Mourdock a déclaré mardi qu'une grossesse survenant après un viol «reste un don de Dieu».

«J'ai eu du mal à me prononcer sur ce sujet pendant longtemps mais j'en suis venu à la conclusion que la vie est toujours un don de Dieu. Et, même si la vie démarre dans des conditions aussi terribles qu'un viol, c'est que Dieu l'a décidé», a estimé M. Mourdock, interrogé sur l'autorisation de l'avortement en cas de viol ou d'inceste, à la fin d'un débat qui l'opposait au démocrate Joe Donnelly.

Richard Mourdock est le deuxième républicain à se retrouver en position délicate après des déclarations controversées sur le viol et de la grossesse. Le candidat républicain au Sénat du Missouri Todd Akin avait jugé en août que la femme disposait de défense en cas de grossesse lors d'un viol véritable«. Depuis, M. Akin s'est excusé plusieurs fois mais il a refusé d'abandonner la course au Sénat malgré les pressions de certains membres de son parti, dont le candidat à la présidentielle Mitt Romney.

Le candidat républicain a dû prendre ses distances vis-à-vis de M. Mourdock mardi soir au lendemain de la diffusion d'un spot télévisé dans lequel il le soutenait publiquement le candidat de l'Indiana au Sénat.

«Le gouverneur Romney est en désaccord avec les déclarations de Richard Mourdock, qui ne reflètent pas son point de vue», a indiqué la porte-parole de M. Romney, Andrea Saul dans un courriel envoyé à Associated Press. Les conseillers de M. Romney n'ont pas précisé si le spot télévisé allait être retiré et s'il continuait à soutenir M. Mourdock.

(ap)

Les Etats-Unis en chiffres:

La population blanche

La population hispanique

La population noire

L'économie

Le revenu

L'agriculture

Les armes

La religion

Le logement

L'industrie

La famille

Le chômage

Ton opinion