Controverse: Une hormone pour sauver les couples
Actualisé

ControverseUne hormone pour sauver les couples

Un médecin belge lance un pavé dans la marre en révélant le potentiel extraordinaire de l'ocytocine. Réactions.

par
Caroline Goldschmid

Sécrétée par l'hypophyse, une glande située dans le cerveau, l'ocytocine est une hormone libérée notamment lors de l'orgasme, de l'accouchement et de l'allaitement. Elle est communément appelée l'hormone de l'attachement. Le médecin Thierry Hertoghe en fait l'apologie dans un ouvrage qui vient de paraître. Selon le constat du Belge, qui en prescrit à ses patients qui en manquent, l'ocytocine est l'hormone de l'amour et favorise la monogamie. Il va même jusqu'à décréter qu'elle aide les femmes à avoir des orgasmes intenses et à répétition! L'ocytocine se profilera-t-elle comme la substance miracle qui va sauver les couples?

«Je suis très sceptique. La sexualité des femmes est très complexe et moins influençable par la pharmacologie que celle des hommes», estime la sexologue Stéfanie Ghavami-Dicker. «Mes trente ans d'expérience dans le domaine me montrent que la réponse est dans l'approche psycho­sexuelle.» Le Dr Thierry Buclin, de la division de pharmacologie clinique du CHUV, lui, met en garde contre d'éventuels dérapages: «Des études récentes prouvent que l'ocytocine joue un rôle dans l'attachement, mais ça n'explique pas tout. Il ne faut pas sombrer dans le réductionnisme débile! Avant d'admettre une quelconque utilité médicale, des études cliniques doivent être effectuées.»

En Suisse, l'ocytocine est uniquement prescrite aux femmes (sous forme de spray et ampoules injectables) pour stimuler les contractions de l'utérus et favoriser la production de lait. Yvan Laedermann, vice-président de la Société vaudoise de pharmacie, in­siste sur le danger de l'automédication: «Il ne faut rien acheter sur internet! D'autant que l'ocytocine peut notamment engendrer un effet antidiurétique, des œdèmes et de la tachycardie.»

«Des orgasmes plus intenses»

Le docteur bruxellois Thierry Hertoghe prescrit de l'ocytocine et en prend lui-même.

20minutes online. Docteur, quels sont les effets de l'ocytocine que vous avez observés?

Thierry Hertoghe. On est plus positif et on vit plus longtemps! C'est notamment l'hormone de la gentil­lesse: elle permet de mieux supporter le stress. Depuis que j'en prends, je me sens moins agressé par les remarques désobligeantes. Quand on en manque, on rit moins. Mais les effets démontrés de l'ocytocine sont l'amélioration de la sociabilité et l'attachement. Les femmes atteignent plus facilement l'or­gasme et celui-ci devient plus intense.

Cette hormone n'aide-t-elle pas aussi les autistes?

Oui, ainsi que les patients schizophrènes, car il a été démontré qu'ils ont un taux plus bas d'ocytocine. Mais à la base, elle est prescrite aux femmes enceintes pour provoquer les contractions et augmenter la production de lait. Je pense même que l'ocytocine a le pouvoir de réduire l'obésité et de diminuer la prolifération des cellules cancéreuses.

Durant combien de temps faut-il en prendre pour en voir les effets?

L'hormone agit tant qu'on en prend, que ce soit en comprimés à sucer ou sous forme de spray nasal. Je recommande donc d'en prendre tous les jours. Mais il faut être en carence pour que l'ocytocine ait un effet. J'estime à 25% le pourcentage de la population qui en a besoin.

Comment savoir si on est en carence?

Il faut faire une prise de sang. Sinon, dans mon livre «Passion, Sex and Long Life. The Incredible Oxytocin Adventure» (Ed. International Medical Books), il y a un questionnaire qui permet de s'auto-diagnostiquer en répondant à une série de questions.

Ton opinion