Une immigrée «oubliée» quatre jours dans une cellule
Actualisé

Une immigrée «oubliée» quatre jours dans une cellule

Une Mexicaine sans-papiers a passé quatre jours sans nourriture, sans eau ni toilettes, dans une minuscule cellule isolée d'un tribunal de Fayetteville, dans l'Arkansas, ont annoncé les autorités.

L'huissier l'a oubliée.

Adriana Torres Flores, âgée de 38 ans comparaissait jeudi devant le tribunal pour vente de CD piratés. Elle a plaidé non coupable, mais un juge a ordonné sa mise en détention parce qu'elle était en situation irrégulière sur le territoire américain, a expliqué le shérif Tim Helder.

L'huissier Jarrod Hanskins l'a mise en cellule le temps qu'un fourgon arrive pour l'emmener en prison, mais il l'a ensuite oubliée. A cause des fortes chutes de neige pendant les jours qui ont suivi, peu de personnel a pu se rendre au tribunal de sorte que personne n'a entendu les cris de la jeune femme ni les coups qu'elle portait désespérément sur l'épaisse porte d'acier de sa cellule de 2,74 mètres sur 3 mètres. La malheureuse est restée enfermée toute la journée du jeudi, puis le vendredi et tout le week-end. Elle n'a été libérée que lundi matin, lorsque Hanskins a ouvert la porte. La jeune femme a été admise à l'hôpital et autorisée à rentrer chez elle.

Le shérif a assuré que Hanskins, huissier depuis deux mois, l'avait simplement oubliée. «Rien n'indique que cela ait été fait intentionnellement», a confirmé Jay Cantrell, shérif adjoint du comté de Washington. «C'était un accident, vraiment, vraiment horrible.»

L'huissier négligent était en congé administratif mardi en attendant les conclusions de l'enquête interne diligentée par le tribunal, a précisé Cantrell. L'homme était horrifié de ce qui s'était passé, a-t-il ajouté. (ap)

Ton opinion