Actualisé 14.03.2017 à 12:03

Etats-UnisUne inconnue le tire de son cauchemar au check-in

Croyant que sa fille de 2 ans ne devait pas payer de billet d'avion, un jeune père était désemparé en apprenant qu'il devait débourser 750 dollars pour la petite passagère. Une dame est intervenue...

von
joc
Sans aucune hésitation, la dame a dégainé sa carte de crédit et payé le billet d'avion de la petite fille.

Sans aucune hésitation, la dame a dégainé sa carte de crédit et payé le billet d'avion de la petite fille.

Facebook

Un jeune papa qui voyageait avec sa fille de 2 ans s'est retrouvé dans une situation très problématique, la semaine dernière à l'aéroport d'Omaha (Nebraska). Au moment du check-in, la personne derrière le comptoir lui a demandé quel âge avait son enfant, et l'homme a répondu qu'elle avait 2 ans. L'employée a alors expliqué au jeune papa qu'il devait également payer un billet d'avion pour sa fille.

Pour le voyageur, qui croyait que sa petite avait encore l'âge de voyager gratuitement, cette nouvelle a fait l'effet d'un coup de massue. Visiblement secoué par cet imprévu, l'inconnu a expliqué à son interlocutrice qu'il n'avait pas les moyens de payer un ticket pour sa fille ni de réserver un autre vol. Désemparé, il a passé quelques coups de fil avant d'enlacer sa fille et de se prendre la tête entre les mains.

A côté de lui, une dame a assisté à toute la scène. Emue par le désarroi du jeune père, elle s'est approchée de lui et a entamé la conversation. Quelques instants plus tard, la femme est retournée vers le comptoir, a regardé la petite fille et dit à l'employée: «Je veux payer son billet.» Interloquée, cette dernière a demandé à la passagère si elle était au courant que ce ticket lui coûterait 749 dollars. «C'est bon», a-t-elle simplement répondu avant de dégainer sa carte de crédit.

«Ne vous en faites pas pour ça»

Bouleversé par l'incroyable générosité de cette inconnue, le jeune papa l'a remerciée à plusieurs reprises et lui a demandé son nom afin de pouvoir la rembourser. «Ne vous en faites par pour ça», a-t-elle simplement répondu. Cette jolie histoire est apparue le 9 mars sur la page Facebook Love What Matters. Elle a été publiée par une personne qui a assisté à cette scène hors du commun. «Cette femme savait qu'elle voulait aider cet homme et sa fille, quel qu'en soit le prix», peut-on lire à la fin du texte.

Partagé plus de 40'000 fois, ce post a touché des centaines de milliers d'internautes et attiré l'attention du «Daily Mail», qui a retrouvé cette mystérieuse bienfaitrice. Il s'agit de Debbie Bolton, cofondatrice et cheffe de vente de Norwex, une société spécialisée dans les produits écologiques pour la maison et les soins personnels. «J'ai beaucoup d'admiration pour elle. C'est une femme formidable, elle n'aurait jamais voulu que cette histoire devienne publique», assure une de ses collaboratrices.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!