Affaire «Koh-Lanta»: Une information judiciaire ouverte pour homicide?
Actualisé

Affaire «Koh-Lanta»Une information judiciaire ouverte pour homicide?

Après quatre mois d'enquête préliminaire, un juge d'instruction devrait être saisi de l'affaire pour éclaircir les causes du décès de Gérald Babin. Mais les versions divergent.

par
fab

Le parquet de Créteil aurait requis l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire contre X dans le cadre de la mort de Gérald Babin, candidat de 25 ans de l'émission «Koh-Lanta» de TF1. Révélée par «Arrêt sur images», l'information a été confirmée à BFMTV et à l'AFP par des sources judiciaires, ce mercredi matin.

Mais en fin de matinée, le parquet de Créteil a donné une autre version, comme le relate la radio Europe 1: «On dément toute ouverture d'information judiciaire. On ne peut pas fixer de calendrier. Aucune décision n'a été prise.»

Selon le site d'Arrêt sur images, un juge d'instruction devrait être désigné dans les jours à venir pour «déterminer tant les causes exactes de la mort de Babin que les éventuelles responsabilités pénales des producteurs et animateurs de l'émission accompagnées, le cas échéant, de leur mise en examen ou de leur placement sous statut de témoin assisté».

Quatre mois d'enquête

Cette décision fait suite à quatre mois d'enquête préliminaire au cours de laquelle de nombreux témoins ont été entendus par les policiers. Gérald Babin était décédé d'une crise cardiaque au premier jour de tournage de la 16è saison de «Koh-Lanta». Plusieurs témoignages anonymes avaient accusé la production et le médecin de l'émission de conduites inadaptées. Suite à cette pression médiatique, ce dernier s'était suicidé.

Arrêtée après ces drames, l'émission d'aventure pourrait revenir prochainement à l'antenne. Tant l'animateur Denis Brogniart que le directeur de TF1, Nonce Paolini ont fait part de leurs envies de reconduire ce programme phare de la chaîne française.

Ton opinion