Actualisé 27.10.2009 à 12:56

MinaretsUne initiative «discriminatoire et inutile»

Diverses organisations ont à nouveau rappelé, lors d'une conférence de presse mardi à Berne, l'inutilité et le caractère discriminatoire - à leurs yeux - de l'initiative contre les minarets.

Elles appellent les citoyens à dire clairement non le 29 novembre.

«L'initiative met en péril les fondements de notre Constitution, basée sur la liberté et l'égalité de tous», estiment la Communauté de travail interreligieuse en Suisse IRAS COTIS, la Société pour les minorités en Suisse (GMS) et la Fondation contre le racisme et l'antisémitisme (GRA). Elle met en danger l'Etat de droit et la cohésion interne de la Suisse, poursuivent-elles.

L'initiative est inutile car les lois actuelles suffisent amplement pour contrer d'éventuels troubles de la paix religieuse. Une interdiction générale des minarets, comme la souhaite le texte, blesse d'autant plus les musulmans, rappelle l'ancien président du Tribunal fédéral Giusep Nay, qui est aussi président du GMS.

«Dire 'non' à l'initiative ne signifie pas un 'oui' à tous les minarets», souligne le juriste. Un minaret peut être simplement interdit pour des raisons de construction ou, dans un cas extrême, au nom de la sauvegarde de l'ordre public.

Pas un danger public

Rifa'at Lenzin, Suissesse et femme de science islamique, s'est elle défendue contre l'idée que sa religion est un danger public. Elle souligne qu'une mise à l'écart des musulmans «n'aide pas les femmes concernées par des problèmes tels que l'inégalité ou les mariages forcés», problèmes qui existent bel et bien, reconnaît-elle.

«L'intégration est nécessaire dans un monde globalisé», mais ce processus est fragile: les initiants eux, se comportent «comme des éléphants dans un magasin de porcelaine» et perturbent ces processus sensibles, a ajouté Georg Vischer, président d'IRAS COTIS.

Il s'agit aussi de se montrer solidaires avec les musulmans de Suisse et ne pas les laisser sans protection face à de «vilaines attaques», a conclu Giusep Nay.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!