Suisse - Une initiative vole au secours des pièces et des billets
Publié

SuisseUne initiative vole au secours des pièces et des billets

Un comité a lancé mardi une initiative populaire en faveur de l’argent liquide. Le but est de s’assurer qu’il ne disparaîtra pas au profit des paiements électroniques.

Une initiative est lancée pour que la Suisse ne fasse pas disparaître l’argent liquide de son patrimoine. 

Une initiative est lancée pour que la Suisse ne fasse pas disparaître l’argent liquide de son patrimoine.

BNS

«Oui à une monnaie suisse libre et indépendante sous forme de pièces ou de billets» est le nom de l’initiative lancée mardi par un comité de citoyens. Les fondateurs ont jusqu’au 17 février 2023 pour récolter les 100’000 signatures nécessaires. «L’argent liquide est symbole de liberté, d’indépendance et de sécurité», a lancé Richard Kohler, président du Mouvement de liberté Suisse (MLS) à l’origine de l’initiative, rapporte Swiss Info, citant l’ATS. Le comité d’initiative s’inquiète à propos de la disparition de l’argent liquide. Ils ont soucis que certaines catégories de la population soient lésées, comme les personnes âgées ou celles refusant par conviction de payer par voie électronique. Charly Pache, chargé de communication du MLS explique «Le cash a mauvaise presse et est présenté comme quelque chose de dangereux, dépassé».

Avec cette initiative, les créateurs demandent que l’argent liquide soit en tout temps disponible et de manière suffisante. Ils souhaitent également que si le franc venait à être remplacé par une autre monnaie, que cette possibilité soit soumise au vote du peuple et des cantons.

En 2019, une initiative dans le même domaine avait été rejetée. Le canton de Zoug exigeait que les coupures de 10,20,50,100, 200 et 1000 francs soient inscrites dans la loi.

Dépendant de la technologie

Quelques risques sont à prendre en compte comme une panne de courant, des cybers attaques ou encore un dysfonctionnement du système de paiement. Posséder de l’argent liquide pourrait éviter momentanément quelques problèmes. «Nous prenons plus de risques et affaiblissons notre société si nous ne conservons pas notre argent liquide», a conclu Charly Pache.

(ahr/comm)

Ton opinion

142 commentaires