Italie: Une institutrice provoque la colère de parents
Actualisé

ItalieUne institutrice provoque la colère de parents

Des mères ont retiré leurs enfants d'une école maternelle d'une commune près de Bologne pour protester contre une enseignante qui participait à des shootings sexy pendant son temps libre.

par
gco

Michela Roth a 38 ans. Cette Américaine vit en Italie depuis plusieurs années. Elle travaille comme institutrice dans une école maternelle à Castello di Serravalle, une commune située près de Bologne, dans la région Émilie-Romagne. Celle-ci accueille 17 enfants âgées entre 12 mois et 5 ans.

Quand elle n'enseigne pas, cette belle brune aime poser comme mannequin sexy pour des calendriers ou des marques de lingerie. Grâce à sa plastique avantageuse, elle a aussi déjà remporté quelques concours de beauté dont «Miss Mamma Italiana» and «Miss Culetto D'Oro».

Cette double vie a récemment provoqué l'ire de parents d'élèves, et particulièrement de quatre mères de famille qui ont décidé de retirer leurs enfants de l'établissement. Les mamans se sont justifiées en assurant que la prof était trop attirante pour pouvoir offrir une assez bonne qualité d'enseignement, ont rapporté des médias italiens.

«Je reste très professionnelle!»

«Pour moi, être modèle est un deuxième emploi. Je fais des shootings hors des heures de cours et surtout pendant les vacances quand je rentre aux États-Unis. Je suis toujours habillée sur les photos. Je ne suis jamais nue. Mais je pense qu'il y a beaucoup de jalousie dans cette polémique» se défend Michela Roth, citée par le «Daily Mail».

«L'enseignement est mon premier métier et je n'ai pas honte de ce que je fais hors de l'école. Personne ne peut remettre en question mon professionnalisme!», a-t-elle encore souligné dans une interview au au journal «Il Resto del Carlino».

A la suite de la médiatisation de cette histoire, Michela Roth explique qu'elle a reçu des centaines de demandes d'amitié sur son compte FaceBook (où elle indique comme état civil «c'est compliqué») ainsi que de nombreux messages de soutien.

L'instit' sexy en images

Ton opinion