Actualisé 18.01.2007 à 21:41

Une jeune femme se fait agresser pour ses cheveux

RIO DE JANEIRO – Des bandits ont attaqué une femme dans un autobus pour lui voler sa chevelure. Ce ne serait pas le premier cas.

«Ils sont montés au même arrêt et se sont assis derrière moi. Je ne me suis pas méfiée, mais j'ai senti ensuite que quelqu'un me tirait les cheveux. Je me suis retournée pour lui demander d'arrêter, mais ils m'ont dit que c'était un vol», raconte Mirna Marchetti, 22 ans. La jeune employée d'un centre commercial a eu la surprise de sa vie lorsqu'elle a compris que ce qui intéressait ses agresseurs n'était pas seulement son argent, mais aussi... ses cheveux!

Mirna Marchetti rentrait du travail dans la banlieue nord de Rio, mardi soir, quand elle a été attaquée par trois hommes qui l'ont menacée de mort. L'un d'entre eux était armé. Un autre, muni de ciseaux, a saisi sa longue chevelure châtain pour en couper 60 cm. Ils ont aussi emporté ses papiers, son argent et son téléphone cellulaire. Une amie de Mirna qui tentait de la défendre a été blessée à la main à coups de ciseaux.

«Les biens matériels, on peut les récupérer, mais mes cheveux n'ont pas de prix. J'ai déjà beaucoup pleuré à cause de ça», se lamente Mirna, dont la très belle chevelure ne lui arrive maintenant plus qu'à la nuque.

La police brésilienne a indiqué qu'elle avait déjà enregistré un vol de cheveux en novembre. Selon la commissaire de police Valeria de Castro, les bandits font partie d'un gang qui revend des cheveux à des salons de beauté ou de coiffure.

spi avec les agences

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!