Olten (SO): Une ado gravement blessée lors d’une agression sexuelle dans une forêt

Publié

Olten (SO)Une ado gravement blessée lors d’une agression sexuelle dans une forêt

Une jeune fille, âgée de 14 ans selon des témoins, a été retrouvée gravement blessée près d’Olten dimanche en début d’après-midi. L’auteur présumé de l’agression, un Suisse de 37 ans, a été interpellé à son domicile dans la soirée.

par
sul/lom
1 / 6
Toute une partie de la forêt a été bouclée afin de permettre les recherches de la police cantonale.

Toute une partie de la forêt a été bouclée afin de permettre les recherches de la police cantonale.

Un couteau a été trouvé sur les lieux par une journaliste. La police doit maintenant examiner s’il s’agit de l’arme utilisée par l’agresseur.

Un couteau a été trouvé sur les lieux par une journaliste. La police doit maintenant examiner s’il s’agit de l’arme utilisée par l’agresseur.

Le crime a eu lieu dans la forêt de Bannwald à Olten.

Le crime a eu lieu dans la forêt de Bannwald à Olten.

Lecteur-reporter

Une jeune fille a été retrouvée dans un état critique dimanche après-midi. Selon un voisin, la victime de 14 ans «a été attaquée avec un couteau et se trouve maintenant à l’hôpital, gravement blessée». Selon la police cantonale de Soleure, les premiers rapports indiquent que l’agression était de nature sexuelle.

La police ne fait actuellement que confirmer qu’une jeune femme a été attaquée et grièvement blessée, sans préciser l’arme du crime et l’âge de la victime. L’auteur avait fui vers le sud. La recherche de ce dernier a été lancée immédiatement après.

L’auteur présumé, un citoyen suisse de 37 ans, a été arrêté par la police dimanche soir à son domicile. Un couteau «long de 15 à 20 centimètres» a été découvert par une journaliste du Blick à proximité du lieu de l’agression, affirme le journal alémanique. Le couteau a été remis à la police qui doit maintenant examiner s’il s’agit de l’arme utilisée par l’agresseur. La police cherche d’éventuels témoins. Le Ministère public a ouvert une enquête.

Ton opinion