Sport motorisé – Une jeune pilote plutôt ambitieuse

Publié

Sport motoriséUne jeune pilote plutôt ambitieuse

Chiara Bättig a un rêve: intégrer la Ferrari Driver Academy. Pour y arriver, la jeune Zurichoise devra remporter la finale du programme "Girls on Track" en novembre.

Chiara Bättig avec tout l’accoutrement de la pilote.

Chiara Bättig avec tout l’accoutrement de la pilote.

Instagram: chiara.rocks

Qui n’a pas rêvé enfant de se retrouver au volant d’un bolide rouge Ferrari? Dans certains cas, cette idée reste ancrée dans les têtes encore bien après les plus jeunes années. Ainsi chez Chiara Bättig, qui a décidé de tout faire pour s’approcher de son objectif.

Et la Zurichoise de 11 ans n’en est finalement pas si loin. Engagée dans le programme "Girls On Track" de la Fédération internationale d’automobile, elle va participer à la finale de la catégorie junior, qui réunit les 4 meilleures pilotes sur 70 participants, fin novembre à Lonato (IT).

Si elle s’impose lors de cette course, Chiara Bättig pourra intégrer le partenaire du programme, la "Ferrari Academy". Elle emboîterait ainsi le pas à la Néerlandaise Maya Weug, vainqueure du projet l’an dernier. Elle était devenue alors la première femme à intégrer la structure et, cette saison, elle évoluera en Formule 4 pour l’équipe Iron Lynx.

Un amour de jeunesse

Comme Chiara le confie à "Nau.ch", son amour pour la vitesse motorisée remonte à sa tendre enfance. Elle est montée dans un kart pour la première fois à seulement 4 ans et a décidé de s’investir dans cette discipline à 8 ans.

Sa rencontre avec une autre jeune pilote, Ekaterina Lüscher, maintenant dans l’écurie BirelArt dans la catégorie OK Junior, sur un circuit de kart de Wohlen (AG), est aussi décrite comme importante dans son engagement.

La native de Wettswil am Albis cite en exemple des figures comme Charles Leclerc, Léna Bühler et Maya Weug. Cette année, elle va encore lutter pour les premières places du championnat suisse, où elle évolue actuellement presque seulement avec des garçons, dans la catégorie Super Mini, avant de passer chez les Juniors.

Mais, le rêve d’intégrer la structure Ferrari est sûrement ce qui occupe le plus son esprit, d’autant que cela lui ouvrirait les portes du championnat international l’an prochain.

(Sport-Center)

Ton opinion

6 commentaires