Cirtique: Une jeunesse dorée salie par les ragots
Actualisé

CirtiqueUne jeunesse dorée salie par les ragots

Véritable carton aux Etats-Unis, «Gossip Girl» débarque samedi sur la TSR. Un événement qui va assurément faire jaser.

Bienvenue dans le monde de la jeunesse dorée de New York. Les héros de la série «Gossip Girl» arrivent en limousine dans leur école privée, vêtus d'habits de marque, et ne jurent que par une seule chose: l'apparence.

Au centre, une histoire d'amour entre Serena (Blake Lively) et Dan (Penn Badgley) et une histoire d'amitié entre Serena et Blair (Leighton Meester). Et le souci permanent de ce que les autres pensent. Mais les secrets finissent toujours par éclater au grand jour, faute à celle qui se fait appeler «Gossip Girl» et qui publie des ragots sur son blog.

On apprécie les thèmes réalistes abordés dans cette fiction visant les ados. La première expérience sexuelle, les drogues, l'alcool, la boulimie ou encore l'homosexualité. On aime aussi la bande originale, allant de Timbaland à Rihanna, en passant par The Ting Tings. Plus que tout, on savoure le jeu des acteurs et le rythme de la série: un renversement de situation a lieu dans chaque épisode.

Cela dit, la série a un côté moralisateur dont on aurait pu se passer. Du genre, c'est mal de mentir, d'être dévergondé. Il faut se contenir et aller à l'université pour réussir dans la vie. Quant à la devise «faire bonne impression, sauver la face à tout prix», qui guide la vie des jeunes de la haute société de l'Upper East Side, elle très bien dépeinte dans «Gossip Girl».

Caroline Goldschmid

Samedi 30 août à 17 h 35 sur TSR1 Samedi 6 septembre à 16 h 50 sur TF1

Samedi 30 août à 17 h 35 sur TSR1 Samedi 6 septembre à 16 h 50 sur TF1

Ton opinion