Actualisé 01.09.2015 à 06:59

Nigeria

Une journaliste star kidnappée à Port-Harcourt

Une journaliste nigériane réputée travaillant pour l'un des principaux quotidiens du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la grande ville pétrolière du sud.

Donu Kogbara, chroniqueuse au Vanguard, a été kidnappée dimanche devant sa maison, selon le journal. «Nous faisons tout notre possible pour la libérer saine et sauve», a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat de Rivers (dont Port-Harcourt est la capitale), Ahmad Muhammad, refusant de donner aucun détail pour ne pas compromettre les opérations en cours.

Aucune information n'a filtré sur les raisons possibles de cet enlèvement. Le kidnapping contre rançon est couramment pratiqué par les groupes armés de la région de Port-Harcourt, mais vise généralement des hommes d'affaires et des expatriés du secteur pétrolier. La plupart des victimes sont libérées saines et sauves une fois la rançon payée.

Les journalistes sont rarement visés. Le dernier cas de journaliste enlevé dans cette région remonte à presque quatre ans. La province de Port-Harcourt, qui produit l'essentiel du pétrole du Nigeria, est chroniquement instable. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!