Festival de cinéma: Une journée marocaine au FIFOG

Actualisé

Festival de cinémaUne journée marocaine au FIFOG

Ce mardi 8 mars, impossible de passer à côté du Maroc si l'on va faire un tour au Festival International du Film Oriental de Genève.

par
Catherine Magnin

Dans le copieux programme du Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG), cette journée de mardi offre une belle vitrine au Maroc et à son cinéma.

Trois films inédits

Commençons, dès 16h15, par un film à la fois rafraîchissant et émouvant: «C'est eux les chiens», d'Hicham Lasri , présenté en compétition. Une équipe de télévision filme les manifestations de protestations dans les rues de Casablanca, alors que le Printemps arabe fait rage dans les pays voisins. L'attention du présentateur est attirée par un homme maigre, qui déambule comme un zombie dans la foule. Et s'il tenait là le reportage du jour?

Le problème, c'est que le bonhomme ne se rappelle plus de son nom. Seulement de son matricule, le 404. Et qu'il est sorti de chez lui pour acheter un stabilisateur pour le vélo de son fils quand il a été arrêté et emprisonné... pendant les émeutes du pain, en 1981! Réapparu Dieu sait comment, il n'a qu'une idée en tête: retrouver sa femme et ses enfants.

Filmé subjectivement et caméra au poing, puisque le film est constitué des images prises par la caméra de télévision, «C'est eux les chiens» avance sur le fil entre fiction et documentaire. On se demande parfois quelle est la part d'improvisation, si certains personnages ne se sont pas imposés au cours du tournage, et pas seulement du fait des regards des passants vers la caméra dans les scènes de rue. Le tout au service d'un road movie au coeur d'un Maroc en pleine actualité, sur les traces d'un passé indispensables pour penser l'avenir.

Troublante poétesse

Lui aussi en compétition et projeté à 18h15 en présence de son réalisateur Lahcen Zinoun, «Femme écrite» raconte l'étrange rencontre, dans une maison close, entre un anthropologue et le sosie de la poétesse Mririda sur laquelle il veut réaliser un film...

La bande annonce du film:

Egalement projeté en compétition en présence de son réalisateur Mohammed Bensouda à 20h15, «Behind closed doors» s'intéresse au dilemme d'une femme harcelée par le nouveau directeur de son entreprise.

La bande annonce du film:

Festival International du Film Oriental de Genève

Genève, du 4 au 13 avril 2014

Infos et programme: www.fifog.com

Ton opinion