Une justice «lente, chère, compliquée»
Actualisé

Une justice «lente, chère, compliquée»

Le verdict est tombé jeudi. La justice du canton de Genève est «lente, chère et compliquée.»

Le constat ressort d'une enquête menée par Quality Improvements en 2007 auprès de 8000 personnes. L'avis de ces justiciables, citoyens tirés au sort, avocats et notaires, a peu changé par rapport à une première enquête réalisée en 2001. «Ce ressenti est fondé», a reconnu jeudi Daniel Zappelli. Mais le procureur général a toutefois précisé que la situation a fondamentalement changé depuis 2001. «Les procédures sont en forte progression. Elles sont également plus complexes. Malgré cela, la perception de la rapidité s'est améliorée auprès du public. Et nous avons obtenu 25,5 postes supplémentaires en 2008», a-t-il plaidé pour améliorer le fonctionnement de la justice.

(gam/ats)

Ton opinion