Actualisé

VolgogradUne kamikaze sème la mort dans une gare russe

Des responsables russes ont confirmé dimanche qu'une femme kamikaze s'est fait exploser à l'entrée de la gare principale de Volgograd. Il y aurait au moins 14 morts et 40 blessés.

L'attentat a eu lieu près des détecteurs en métal placés à l'entrée de la gare, bondée. Le dernier bilan s'établit à 14 morts et plusieurs dizaines de blessés. Une enquête a été ouverte.

Des images à la télévision publique russe ont montré des fenêtres soufflées aux deux premiers étages du bâtiment de briques grises. De nombreuses ambulances se trouvaient devant l'entrée principale de la gare, au milieu des débris et de la neige.

«Les premières indications révèlent que l'explosion a été déclenchée par une femme kamikaze», a déclaré le comité anti-terroriste russe. Le porte-parole du comité d'enquête, Vadimir Markin, a déclaré pour sa part que des responsables avaient lancé une enquête pour «acte de terrorisme» présumé.

Pas le premier attentat à Volgograd

Un attentat-suicide commis par une femme-kamikaze à bord d'un bus de la même ville, le 21 octobre dernier, avait fait sept morts et une trentaine de blessés, soit l'explosion de ce genre la plus meurtrière en dehors du Nord-Caucase depuis près de trois ans.

Cet attentat avait été attribué par les enquêteurs à une femme de 30 ans, originaire du Daguestan, une république russe du Nord-Caucase en proie à une insurrection islamiste.

Volgograd, l'ex-Stalingrad, est une ville d'un million d'habitants située à 700 km environ au nord de Sotchi, où se dérouleront les prochains Jeux olympiques d'hiver, et à plusieurs centaines de kilomètres d'une série de républiques et régions musulmanes du Nord-Caucase en proie à des violences séparatistes quasi quotidiennes.

Le chef de cette insurrection islamiste, le Tchétchène Dokou Oumarov, a appelé ses partisans dans une vidéo mise en ligne en juillet dernier à recourir à «la force maximale» pour empêcher le président Vladimir Poutine d'organiser les J.O. d'hiver.

La vidéo de l'explosion:

(ats)

Sécurité renforcée en Russie

Après l'attentat-suicide perpétré dimanche dans la gare principale de Volgograd (ex-Stalingrad), le Kremlin a décrété un renforcement des mesures de sécurité en Russie. Le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné aux forces de l'ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité dans le pays après cette explosion, a déclaré un porte-parole du Kremlin cité par Ria-Novosti. Les mesures de sécurité vont être renforcées dans les gares ainsi que dans les aéroports, a indiqué un porte-parole de la police fédérale, Vladimir Kolesnikov. La gare visée dimanche était plus fréquentée que d'ordinaire en raison des départs pour les congés du Nouvel An.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!