Actualisé 22.12.2011 à 00:03

Affaire FC SionUne lanterne rouge qui pend au nez de Sion

Si la Swiss Football League (SFL) applique les sanctions réclamées par la FIFA contre le club, celui-ci chutera en queue de classement.

von
heg/duf
Les deux variantes de la SFL. En haut le retrait des points, en bas les forfaits.

Les deux variantes de la SFL. En haut le retrait des points, en bas les forfaits.

Avec un ultimatum fixé au 13 janvier pour régler le cas des six recrues controversées du FC Sion, la Fédération internationale a garanti à la Ligue suisse de finir les Fêtes avec la gueule de bois. Dans le cas où la SFL viendrait à se montrer coopérative, elle devrait choisir entre deux variantes pour punir les Valaisans, actuellement troisièmes de Super League avec 31 points.

La première consisterait à retirer trois points pour chaque match durant lequel au moins un des joueurs non qualifiés est entré en jeu. C'est le cas pour 10 rencontres sur les 18 disputées à ce jour. Les Sédunois seraient alors délestés de 30 points et figureraient tout en bas du tableau, avec une maigre unité au compteur. Les autres formations conserveraient leurs acquis et les différences de buts demeureraient inchangées. Il s'agirait de la sanction la plus lourde.

La seconde option serait de déclarer perdues par forfait toutes les parties disputées au minimum par un des «bannis». Les adversaires du FC Sion concernés par cette décision récupéreraient ainsi les trois points de la victoire et les différences de buts seraient alors adaptées. A nouveau, les pensionnaires de Tourbillon deviendraient lanterne rouge de Super League. La croix pèserait toutefois moins lourd, puisque seuls 16 points leur seraient alors retranchés. Les protégés du président Christian Constantin pointeraient à la dernière place avec 15 points, avec seulement deux longueurs de retard sur Lausanne-Sport. Le FC Thoune bondirait, lui, au 3e rang.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!