Une lingerie spéciale pour les policières allemandes

Actualisé

Une lingerie spéciale pour les policières allemandes

La police fédérale allemande a commencé à distribuer à ses quelque 3.000 policières des soutiens-gorge devant les protéger contre d'éventuelles blessures à la poitrine, a indiqué mardi un porte-parole.

«C'est un soutien-gorge de sport sans partie métallique ni plastique qui diminue les risques de blessures en cas de confrontations physiques», a expliqué Jörg Kunzendorf interrogé par l'AFP.«Il ne s'agit pas d'un soutien-gorge pare-balles mais (d'un sous-vêtement) qui est fait pour être porté sous un gilet pare-balles», a-t-il souligné.«Ce n'est pas une obligation» mais la police allemande encourage vivement ses femmes fonctionnaires à le porter durant leur service. «En cas de bagarre par exemple, certaines parties métalliques ou plastiques d'un soutien-gorge normal peuvent se défaire et blesser les policières», a indiqué M. Kunzendorf.Lorsqu'une balle frappe un gilet pare-balles, son impact sur une armature ou une agrafe métallique d'un soutien-gorge «est susceptible de blesser grièvement et même mortellement une policière», précise de son côté, Martin Schilff, spécialiste des équipements des agents de police au syndicat de la police GdP.En coton, polyester et élasthanne, ces brassières blanches portant l'inscription «police» sont pour l'instant réservées aux agents féminins de la police fédérale. «Ce serait bien si les femmes de la police régionale pouvaient aussi en bénéficier», estime M. Schilff. (afp)

Ton opinion