Abus sexuels: Une liste noire des éducateurs pédophiles
Actualisé

Abus sexuelsUne liste noire des éducateurs pédophiles

Suite à l'affaire du travailleur social ayant abusé de plus de 120 enfants ou handicapés dans le canton de Berne, la profession discute des mesures à adopter.

Pour lutter contre les abus sexuels, une liste noire pourrait être créée.

Pour lutter contre les abus sexuels, une liste noire pourrait être créée.

La faîtière des institutions pour handicapés Insos a formé deux groupes de travail après l'affaire qui a éclaté le 1er février. Ce jour-là, la police révélait qu'un travailleur social bernois de 54 ans avait avoué avoir abusé sexuellement de plus de 120 enfants ou personnes handicapées ces 29 dernières années.

L'un de ces groupes de travail réévalue actuellement toutes les mesures de prévention d'abus sexuels afin de détecter d'éventuelles lacunes. Il examine aussi la question de la sexualité dans le cadre de ces institutions.

Une éventuelle liste noire sera discutée. Celle-ci serait analogue à celle tenue par la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), laquelle consigne les noms des enseignants à qui a été retiré le droit de professer afin de protéger les élèves de possibles abus sexuels.

Recrutement

Le processus de recrutement du personnel des institutions doit être modifié. En plus des certificats de travail, il est impératif d'exiger des renseignements par oral de plusieurs personnes de référence. La présentation d'un extrait du casier judiciaire ou la signature d'un code d'honneur pourraient être exigés.

Le groupe de travail veut creuser aussi l'idée d'un registre personnel du collaborateur. Celui-ci consignerait par exemple ses aptitudes et ses formations continues.

Apprendre à dire «non»

Il faut aussi sensibiliser et soutenir le personnel et les pensionnaires dans ce domaine. Une meilleure communication, des moyens pédagogiques par exemple, doivent leur apprendre à pouvoir dire «non», à poser des limites.

Un organe d'alerte indépendant pourrait être créé. Celui-ci aurait pour tâche d'évaluer les situations d'abus supposés signalées par des voisins, des parents ou des thérapeutes.

(ats)

Ton opinion