Hacking en série – Une maison d’édition valdo-genevoise victime d’une cyberattaque
Publié

Hacking en sérieUne maison d’édition valdo-genevoise victime d’une cyberattaque

Les éditions Slatkine ont été la cible d’un piratage informatique, début novembre. Après avoir payé la rançon, la société a récupéré l’ensemble de ses données.

Le directeur d’une boîte active dans la cybersécurité fait état d’une «véritable pandémie» d’attaques. 

Le directeur d’une boîte active dans la cybersécurité fait état d’une «véritable pandémie» d’attaques.

Pixabay

Des imprimantes folles, des ordinateurs inutilisables, des sauvegardes infectées. Pas de doute. Le 6 novembre, les éditions Slatkine ont bel et bien été la cible d’un piratage informatique. Si les ouvrages et la base de données centrale de l’entreprise valdo-genevoise sont restés en sécurité, tout le système informatique a été mis hors service. Basée à Chavannes-de-Bogis (VD), la société dépose alors plainte auprès des services de police vaudois. Comme le révèle le «GHI», quatre jours plus tard, la demande de rançon tombe. Le directeur ne précise pas le montant, mais Ivan Slatkine indique qu’il ne dépasse pas quelques milliers de francs.

Afin d’éviter les conséquences de la publication de données sur le darkweb, le responsable décide de passer à la caisse. Il a 48 heures pour verser l’argent sous forme de cryptomonnaie. Les hackers tiennent parole et restituent la maîtrise des outils informatiques via une clé de cryptage. Interrogé par le journal genevois, le directeur de Zendata, une boîte spécialisée dans la cybersécurité indique que la Suisse fait face à une «véritable pandémie» de cyberattaques. Début décembre, DBS, un géant suisse de l’immobilier a été hacké et se trouve paralysé depuis.

(lhu)

Ton opinion

5 commentaires