Poisson d’avril - Une maison qui pousse toute seule, un cochon policier et un confinement écolo

Publié

Poisson d’avrilUne maison qui pousse toute seule, un cochon policier et un confinement écolo

De nombreux médias et institutions romandes se sont prêtés au traditionnel jeu du 1er avril. «20 minutes» aussi vous a piégés. Petit florilège des meilleures blagues de la cuvée 2022.

par
Loïck Mauroux
Chacun y est allé de son poisson d’avril ce matin.

Chacun y est allé de son poisson d’avril ce matin.

Getty Images/iStockphoto

Une cathédrale végétalisée pour lutter contre les îlots de chaleur en ville de Genève. C’est la «proposition» du Département du territoire genevois afin de développer une ville plus verte, annonce la Tribune de Genève ce matin. Dès le printemps 2023, les toits de la cathédrale Saint-Pierre seront recouverts d’un tapis végétal et de panneaux solaires afin de lutter contre le réchauffement climatique. «Voilà un bel exemple qui joint l’utile à l’audace!», selon Antonio Hodgers, conseiller d’Etat chargé du département. Le journal précise que l’ambitieux projet a été très bien reçu par l’Eglise protestante de Genève!

De son côté, Arcinfo annonce une petite révolution dans le sport neuchâtelois. Les présidents de Neuchâtel Xamax et du HC La Chaux-de-Fonds travaillent à une fusion des deux clubs. Objectif: créer une synergie et mettre en commun les activités qui sont aujourd’hui menées à double. A l’image du Paris Saint-Germain ou du FC Barcelone! «L’ensemble du canton, le Haut comme le Bas, pourrait s’identifier à un seul club», clame Olivier Calame, président du HC La Chaux-de-Fonds. La nouvelle structure a déjà un nom: H-Max, H pour HC La Chaux-de-Fonds et pour «high» (haut en anglais), Max pour Max Abegglen dont le surnom «Xam» est à l’origine de Xamax.

L’OTAN au secours du Jura bernois et confinement écolo

Encerclée par huit communes prêtant allégeance au canton de Berne, la commune bernoise de Belprahon en appelle à l’Otan pour sécuriser son territoire et rassurer sa population, nous apprend Le Courrier. Car dès 2026, le voisin Moutier passera en main jurassienne, laissant l’irréductible Belprahon seul face aux Bernois. C’est pourquoi la commune demande officiellement son adhésion au Traité de l’Atlantique Nord. Contactée par Le Courrier, l’OTAN affirme avoir «d’autres chats à fouetter avec l’Ukraine».

La Confédération réfléchit de son côté à des pauses énergétiques, une ou plusieurs fois par année, pour atteindre les objectifs de neutralité carbone avant 2050. «La population a accepté des lockdowns pour un virus dont on ignorait la dangerosité réelle, elle doit en accepter aussi pour un danger dont on sait qu’il sera mortel.» Tel est l’avis d’Aline Stopper, climatologue neuchâteloise engagée en janvier par la Confédération en qualité de consultante scientifique. Elle y a soumis une proposition iconoclaste: mener une ou plusieurs «pauses énergétiques» ou «lockdowns verts» annuels pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie. Vous avez malgré tout été peu nombreux à dénicher ce poisson d’avril dans votre journal préféré!

Fondue hebdomadaire obligatoire à la cantine

Le jaune et la Poste, c’est fini! Ce que l’on appelait jusque-là «le géant jaune» change du tout au tout son identité visuelle en passant au vert. La volonté de la Poste d’atteindre ses objectifs ambitieux en matière de durabilité met fin à un mariage vieux de cent ans. «Le fait que la Poste mette l’accent sur la durabilité n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau, c’est que cela doit se voir au premier coup d’œil», écrit le désormais géant vert dans un communiqué.

L’avenir de la Poste s’écrit en vert.

L’avenir de la Poste s’écrit en vert.

Crédit: la Poste

L’Alliance vaudoise, formée par les candidats PLR, UDC et Le Centre à l’élection au conseil d’Etat du canton de Vaud, fait une proposition corsée pour essayer de convaincre les électeurs avant le second tour le 10 avril: la droite souhaite instaurer une fondue hebdomadaire obligatoire dans les cantines scolaires vaudoises. Car après tout: «La fondue c’est le terroir. La fondue c’est la cohésion. La fondue c’est le partage. La fondue c’est la tradition», explique l’Alliance qui voit dans ce plat toutes les valeurs qu’elle défend!

Un cochon policier et une maison qui pousse toute seule

Un peu de poudre et de l’eau: c’est tout ce dont a besoin une chercheuse de l’EPFL pour construire une maison! Frieda, titulaire de deux doctorats, a poussé à son paroxysme la pluridisciplinarité au sein de l’école polytechnique. En réunissant les connaissances de la mycologie, de la génomique et de l’architecture, la chercheuse en techniques de la construction durable est parvenue à faire pousser une sorte de champignon qui prend la forme d’un bloc creux. Le premier prototype fait 32m² et «pousse» en deux mois environ. Autre immense avantage de ce «squelette»: il consomme une grande quantité de CO₂ atmosphérique ce qui en fait un véritable puits de carbone.

Pour finir, la police genevoise nous présente sa potentielle nouvelle recrue: Betty le cochon! L’animal devrait rejoindre les rangs des forces de l’ordre à l’automne. Le Kunekune à poil long de Nouvelle-Zélande a déjà prouvé toute sa valeur auprès de la colonelle Monica Bonfanti, commandante de la police. Elle a  d’ailleurs dépêché un évaluateur au Bioparc de Genève, où réside Betty, «afin d’évaluer de manière rigoureuse les réelles possibilités d’engager Betty au sein de la police genevoise». Une séance de recrutement qui a été filmée:

Ton opinion

36 commentaires