Coronavirus: Une majorité des Suisses prêts à sacrifier les pistes de ski
Publié

CoronavirusUne majorité des Suisses prêts à sacrifier les pistes de ski

Selon un sondage «20 minutes»/Tamedia, 55% de la population prône la fermeture des domaines skiables si la situation épidémiologique devait encore se dégrader.

par
ofu
Cette photo a été prise à Villars le week-end du 16 au 17 janvier 2021.

Cette photo a été prise à Villars le week-end du 16 au 17 janvier 2021.

Lecteur reporter

Ces dernières semaines, de nombreuses photos montrant des stations de ski bondées ont été partagées sur les réseaux sociaux. À chaque fois, les publications ont donné lieu à des débats intenses sur la nécessité et la légitimité de laisser les domaines ouverts pendant la pandémie. Certains cantons ont d’ores et déjà pris des mesures pour limiter l’affluence. Dans le canton de Vaud, par exemple, les exploitants doivent désormais limiter leur affluence en cessant de vendre des abonnements une fois atteints les 70% de leur capacité moyenne.

Une mesure qui semble aller dans le sens de ce que pense la majorité de la population. Un sondage en ligne «20 minutes»/Tamedia révèle en effet que 55% des Suisses approuveraient une fermeture des pistes de ski si la situation épidémiologique devait encore se dégrader. En outre, 53% de la population souhaiterait rendre obligatoires les tests PCR pour toute personne arrivant en Suisse depuis l’étranger. Parmi les autres mesures privilégiées figurent notamment des tests massifs (42%) et la fermeture des frontières (39%). La fermeture des écoles est considérée comme une solution en cas de dégradation de la situation actuelle pour 35% des Suisses. En revanche, seuls 26% de nos concitoyens se prononcent pour une vaccination obligatoire pour les groupes à risque.

Datawrapper.de

Le sondage s’est également intéressé à la question de savoir si les personnes vaccinées devraient jouir de certains avantages par rapport aux autres: 47% des sondés estiment que non. En revanche, près d’un quart des personnes interrogées (24%) sont d’avis que les citoyens vaccinés devraient pouvoir profiter de mesures assouplies mais uniquement dans des domaines clairement définis. Finalement, 14% des Suisses estiment que les personnes vaccinées ne devraient plus avoir à se plier aux restrictions anticoronavirus.

De manière plus générale, l’enquête en ligne a voulu savoir ce que pensait le peuple des mesures décrétées par les autorités pour endiguer la pandémie. Pour 30% des sondés, elles sont adéquates. Un autre tiers de la population, 30%, estime qu’elles vont trop loin alors que 38% pensent qu’elles ne vont pas assez loin.

Quelques informations sur le sondage

Le sondage en ligne a été réalisé les 18 et 19 janvier sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 15’089 personnes issues de toute la Suisse y ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin qu’il corresponde le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d’erreur est de 1,3%.

Ton opinion

890 commentaires