12.04.2017 à 06:51

Votation du 21 maiUne majorité des votants soutient la loi sur l'énergie

Au total, 56% des Suisses comptent accepter la Stratégie énergétique 2050, révèle ce mercredi la 1re vague du sondage Tamedia sur la votation du 21 mai prochain.

von
ofu/ats
1 / 2
DR
DR

Une Suisse sans énergie nucléaire: tel est le but visé par la Stratégie énergétique 2050, soumise à votation le 21 mai prochain. L'énergie de l'atome devrait être progressivement remplacée par celle produite par le vent, le soleil, l'eau ou les déchets. En cas d'acceptation de la loi sur l'énergie (LEne), aucune nouvelle centrale nucléaire ne devrait par ailleurs être construite dans notre pays.

Actuellement, les Verts ont de quoi se réjouir. Selon la 1re vague du sondage Tamedia, éditeur de «20 minutes», 56% des votants ont l'intention de glisser un «oui» dans l'urne, le 21 mai prochain. Le camp des «non» s'élève à 42% et celui des indécis à 2%. Des taux qui diffèrent légèrement de ceux publiés la semaine dernière par la SSR: 61% de «oui» et 30% de «non».

Sans grande surprise, le rejet de la LEne est plus marqué chez les électeurs de l'UDC, qui a déposé un référendum après l'acceptation de la loi par le Parlement en automne dernier. Trois sympathisants du parti agrarien sur quatre (74%) rejettent en effet la Stratégie énergétique 2050. La situation est un peu plus contrastée au sein des électeurs du PLR: 43% d'entre eux sont pour la LEne et 54% sont contre. En revanche, 95% des sympathisants des Verts ont l'intention d'accepter la nouvelle loi.

Leuthard défend la stratégie énergétique

Pour la ministre, la loi sur l'énergie permettra de réduire la consommation, d'améliorer l'efficacité et de promouvoir le renouvelable. (21.03.2017)

«Une douche froide à 3200 francs»

Les ménages devront débourser 3200 francs de plus par an pour une douche froide, selon le comité interpartis opposé à la Stratégie énergétique 2050.

L'argument qui convainc actuellement le plus grand nombre de sympathisants de la Stratégie énergétique 2050 est celui selon lequel l'avenir appartient aux énergies renouvelables, qui ne nuisent pas au climat (59%). Une majorité des opposants pense en revanche que la LEne va détruire un approvisionnement en énergie sûr et qui a fait ses preuves en Suisse (40%). L'argument selon lequel les coûts vont massivement augmenter en cas de «oui» à la loi (23%) n'arrive qu'en deuxième position.

Arguments contre et pour

Le conseiller national Toni Brunner (UDC/SG) indique que son parti ne combat pas l'initiative qu'en argumentant avec les coûts. «Dans une de nos affiches, on voit une femme qui prend une douche à l'eau froide. C'est une des conséquence si la loi était acceptée.»

En revanche, Roger Nordmann (PS/VD) indique que «l'argument des coûts ne tient pas parce que les gens ne sont pas stupides. Ils savent ce que coûterait l'importation d'électricité.» Il voit dans la campagne des opposants des arguments démagogiques. Pour le Vaudois, «il est clair que nos centrales nucléaires sont anciennes et ne peuvent pas être branchées au réseau éternellement. Si les Suisses n'adoptent pas rapidement une stratégie, il est clair qu'il faudra importer beaucoup d'électricité. Et la construction de nouveaux réacteurs serait bien trop onéreuse.»

Fossé entre la Suisse alémanique et le reste du pays

Le sondage Tamedia révèle également qu'un röstigraben risque de se dessiner lors de la prochaine votation fédérale. Les Romands (69%) et les Tessinois (62%) sont en effet bien plus nombreux à vouloir accepter la Stratégie énergétique 2050 que les Suisses allemands (52%).

Quelques informations sur le sondage

La 1re vague du sondage en ligne a été réalisée les 6 et 7 avril 2017 sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 11'154 personnes issues de toute la Suisse ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,4%.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!