Actualisé 23.05.2020 à 15:10

Berne/Bâle/Zurich

Des manifestations contre les restrictions empêchées

Un rassemblement contre les mesures en vigueur dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 a été dispersé par la police bernoise, samedi.

Dès midi, la Place fédérale a été fermée. Les policiers ont contrôlé plusieurs petits groupes et des individus qui portaient des banderoles dans l'après-midi. (Photo prétexte)

Dès midi, la Place fédérale a été fermée. Les policiers ont contrôlé plusieurs petits groupes et des individus qui portaient des banderoles dans l'après-midi. (Photo prétexte)

KEYSTONE

La police a de nouveau empêché un rassemblement d'opposants aux restrictions imposées en raison du coronavirus à Berne samedi. Dès midi, la Place fédérale a été fermée. Quelques dizaines de personnes se sont également rassemblées à Bâle et à Zurich.

A Berne, les policiers ont contrôlé plusieurs petits groupes et des individus qui portaient des banderoles dans l'après-midi. Un journaliste de Keystone-ATS a dénombré une douzaine de personnes présentes et un important dispositif policier. Quelques individus ont également été emmenés au poste.

Des centaines de personnes ont manifesté à Berne contre les restrictions les deux premiers samedi du mois de mai. Samedi dernier, la police a empêché une telle manifestation.

Quelques individus emmenés au poste

La situation était différente ce samedi dans la mesure où le Conseil fédéral autorise désormais les petites manifestations regroupant cinq personnes au maximum. Toutefois, les différents groupes ne doivent ni se trouver dans le même espace, ni défendre la même cause.

A Bâle, une trentaine de personnes se sont rassemblées devant l'Hôtel de ville vers 14h pour manifester contre les mesures officielles de lutte contre la pandémie de coronavirus. Après l'apparition d'une patrouille de police et l'intervention d'un policier qui a demandé aux manifestants de quitter les lieux, le rassemblement s'est dispersé au bout d'une heure.

A Zurich, la police municipale a dispersé des rassemblements interdits avec un total d'environ 80 participants. Elle a effectué des contrôles, ordonné aux personnes de s'éloigner et signalé 39 personnes qui «ont violé l'ordonnance Covid-19». Cinq personnes ont été emmenées au poste.

(ATS/NXP)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!