Société: Une marque de tampons affiche une ficelle sur les bus londoniens
DAME.
Publié

SociétéUne marque de tampons affiche une ficelle sur les bus londoniens

Les publicités en matière de protections hygiéniques évoluent. Après le sang rouge dans certains spots TV, c’est la ficelle qui dépasse du sous-vêtement que l’on dévoile.

par
Margaux Habert

Normaliser les règles. C’est le but de la nouvelle campagne de DAME., une marque de protections hygiéniques britannique. Il y a une semaine, le label a lancé une campagne publicitaire originale: une photo montrant la ficelle d’un tampon qui dépasse d’une culotte sur 200 bus circulant dans les rues de Londres.

DAME.

Sur son blog, la marque explique que, selon un sondage YouGov de 2018 commandé par l’association caritative internationale ActionAid, plus d’une femme sur trois (37%) au Royaume-Uni a été stigmatisée par rapport à ses règles.

«C’est juste du sang»

«Les règles sont une fonction corporelle normale et naturelle pour les filles, les femmes et les personnes qui ont leurs règles, explique DAME. sur son site. Elles ne sont pas sales, […] il n’y a aucune raison de les stigmatiser. C’est juste du sang, normal et naturel. Recueilli dans une serviette, un tampon ou une coupe.»

La photo affichée sur les bus est un autoportrait de Demi Colleen, blogueuse beauté et étudiante en droit. La marque précise qu’il ne s’agit pas d’une mise en scène réalisée par DAME., mais un cliché pris et stylisé par la jeune femme: «Son corps, son choix».

Des règles dans un monde d’hommes

Le chemin jusqu’aux rues de Londres a été jalonné d’embûches pour DAME. L’enseigne explique avoir reçu des commentaires comme «C’est osé» ou «Nous pourrions avoir des problèmes en diffusant cela». Rien d’étonnant, selon le label: «Ce n’est pas un hasard si l’industrie des médias est dominée par des hommes qui sont mal à l’aise quand on parle des règles».

La marque spécialisée dans les protections écolo invite aussi le public à diffuser des images des bus londoniens sur les réseaux sociaux. «Nous voici en train de normaliser la menstruation en la faisant sortir de l’ombre du XXe siècle.»

Ton opinion

6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

les rivières pourpres

08.12.2020, 17:56

après le cordon bleu le cordon rouge

Sang pour sang

08.12.2020, 15:44

Est-ce que le cordon est coté à la bourse ?

LukaTorent

07.12.2020, 14:45

Voilà ce qu'il arrive lorsque les hommes ne draguent plus. On se met n'importe quoi dans le minou !